Coronavirus: pourquoi le CIO tient-il à maintenir les JO de Tokyo ?