En Bolivie, l'élection présidentielle est reportée à cause de l'épidémie de coronavirus

L'élection présidentielle prévue le 3 mai en Bolivie a été reportée sine die en raison de l'épidémie de coronavirus.
L'élection présidentielle prévue le 3 mai en Bolivie a été reportée sine die en raison de l'épidémie de coronavirus. REUTERS - DAVID MERCADO
2 mn

Initialement prévue le 3 mai, l'élection présidentielle en Bolivie a été reportée sine die en raison de la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus, a annoncé samedi le Tribunal suprême électoral.

Publicité

L'élection devait avoir lieu de le 3 mai prochain. Elle est reportée sine die. Le Tribunal suprême électoral de Bolivie a annoncé, samedi 21 mars, le report de l'élection présidentielle, qui avait pour but de sortir le pays andin de la crise post-électorale qui le secoue depuis plus de cinq mois. Report dû à la pandémie de coronavirus.

La Bolivie en quarantaine à partir de dimanche

L'autorité électorale a alors indiqué, dans un communiqué, vouloir mettre en œuvre un "dialogue large et pluraliste avec toutes les organisations politiques" afin de "définir une nouvelle date" pour le scrutin.

L'annonce intervient peu après que le gouvernement bolivien par intérim a décidé de placer la Bolivie en quarantaine à partir de dimanche pour tenter de freiner la progression de la pandémie. 

Le pays, qui compte 11 millions d'habitants, a jusqu'à présent recensé dix-neuf cas de coronavirus, sans aucun décès.

Pour tenter d'apaiser la crise, le 10 novembre 2019, Evo Morales alors président, avait posé sa démission

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine