Accéder au contenu principal

Emirates va interrompre tous ses vols commerciaux à compter de mercredi

Publicité

Dubaï (AFP)

La compagnie aérienne de Dubaï, Emirates Airlines, a annoncé dimanche la suspension de tous les vols commerciaux à partir de mercredi pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

La fédération des Emirats arabes unis, dont Dubaï est l'un des émirats, a annoncé vendredi les deux premiers morts du nouveau coronavirus dans le pays. Au total, 153 cas ont été enregistrés, dont 38 ont guéri.

"Emirates Airlines suspendra temporairement tous les vols commerciaux à compter de mercredi 25 mars", a indiqué dans un communiqué cheikh Ahmed ben Saïd al-Maktoum, PDG de la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient. Il a précisé que les vols cargo étaient maintenus.

"Nous suivons la situation de près et nous reprendrons nos vols réguliers dès que les conditions le permettront", a-t-il ajouté.

"Les opérations du groupe Emirates se sont bien déroulées, en termes d'objectifs financiers, jusqu'en janvier 2020 mais (la pandémie de) Covid-19 y a mis un terme soudainement et douloureusement ces six dernières semaines", selon le communiqué.

Pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, les pays du Golfe ont rapidement pris des mesures de restrictions, notamment liées au transport aérien.

Les Emirats ont suspendu la délivrance de visa à l'aéroport et interdit l'arrivée des résidents étrangers légaux se trouvant actuellement en dehors du territoire.

Ils ont renforcé samedi les mesures de précaution en annonçant "la fermeture des plages, des parcs, des piscines, des cinémas et des salles de sport".

Emirates, qui dessert habituellement 159 destinations, est l'un des fleurons économiques de Dubaï, devenu ces dernières années un important hub aéroportuaire et une destination touristique.

Le tourisme y a augmenté de 5,1% en 2019 par rapport à l'année précédente, avec un chiffre record de 16,73 millions de visiteurs.

La cité-Etat se prépare à accueillir l'Exposition universelle à partir d'octobre et visait, avant le cataclysme provoqué par le nouveau coronavirus, les 20 millions de visiteurs en 2020.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.