Accéder au contenu principal

Coronavirus: décès de 20 résidents d'un Ephad des Vosges

Publicité

Metz (AFP)

Vingt résidents d'un Ehpad de Cornimont (Vosges) sont morts "en lien possible avec le Covid-19", ont annoncé lundi l'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est et la préfecture des Vosges.

"Nous avons le regret de confirmer, à ce jour, 20 décès en lien possible avec le Covid 19", ont indiqué dans un communiqué commun l'ARS et la préfecture des Vosges, précisant que l'établissement, "Le Couarôge", "accueille 163 personnes âgées dépendantes".

"Par mesure de précaution, les résidents à haut risque sont pris en charge par les centres hospitaliers de Remiremont et Epinal", ont-elles ajouté, sans préciser leur nombre.

Les premiers cas avaient été détectés mi-mars: trois résidents et un professionnel de santé exerçant dans l'établissement avaient été hospitalisés.

Un résident et deux membres du personnel, présentant des formes du virus moins graves, avaient également été confinés.

"Au regard des risques de transmission du virus au sein de cet établissement (...), des mesures de sécurité ont immédiatement été déclenchées sur place pour isoler les patients, confiner les professionnels concernés et renforcer les mesures d'hygiène", selon l'ARS et la préfecture.

"Les professionnels de santé confirmés (contaminés par le coronavirus, NDLR) sont confinés à leur domicile pour une période minimum de 14 jours", ajoutent-elles, sans plus de précisions, là encore, sur leur nombre.

En France, plusieurs maisons de retraite ont été touchées par des décès probablement liés au coronavirus: 15 selon un nouveau bilan communiqué lundi dans un Ehpad de Thise (Doubs) et plusieurs dans l'Hérault. Des foyers infectieux ont également été signalés dans la Vienne et à Paris.

A Thise, où l'Ehpad compte 80 résidents, les 15 victimes présentaient les symptômes du coronavirus. N'étant pas systématiquement testées, il n'est pas possible de lier officiellement ces décès au virus.

"Il y a une vingtaine de personnes qui ont encore de la température, on est dans une situation d'attente et d'inquiétude", a déclaré à l'AFP le maire de la commune, Alain Loriguet.

Les établissements pour personnes âgées avaient pris des mesures très restrictives pour éviter la propagation du virus début mars avec restriction puis interdiction des visites, prises de températures, gel hydroalcoolique et masques.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.