Accéder au contenu principal

Coronavirus : le plan de sauvetage de l'économie américaine bute, bloqué au Sénat

Le chef de la minorité démocrate du Sénat américain, Chuck Schumer, à Washington le 11 juin 2019.
Le chef de la minorité démocrate du Sénat américain, Chuck Schumer, à Washington le 11 juin 2019. © Jonathan Ernst, REUTERS

Malgré l'urgence de la crise liée au coronavirus, le plan de sauvetage de l'économie américaine de près de 2 000 milliards de dollars a buté sur un premier vote de procédure, dimanche au Sénat, après plusieurs jours de négociations entre républicains et démocrates.

Publicité

Malgré d'intenses négociations, les démocrates du Sénat américain ont bloqué, dimanche 22 mars, un projet de loi visant à injecter jusqu'à près de 2 000 milliards de dollars dans l'économie des États-Unis dans le cadre de programmes destinés à aider les entreprises affectées par la pandémie de coronavirus.

Le texte n'a obtenu le soutien que de 47 sénateurs sur les 100 que compte le Sénat, alors que 60 voix pour étaient requises pour lever un obstacle procédurier après plusieurs jours de pourparlers.

Chuck Schumer, le chef de file de la minorité démocrate au Sénat, a déclaré que le texte présentait de "nombreux, très nombreux problèmes" et profiterait aux entreprises au détriment des hôpitaux, du personnel de santé et des villes affectées par l'épidémie.

Démocrates et républicains du Sénat devaient poursuivre les négociations pour parvenir à un compromis réclamé par le président républicain Donald Trump.

"Nous travaillons en urgence avec le Congrès pour soutenir les millions de salariés, petites entreprises et secteurs qui ont été durement frappés par le virus alors qu'il n'ont rien fait pour le mériter", avait déclaré le président lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, pendant le vote.

"Cela va aider notre économie et vous la verrez décoller une fois que tout cela sera fini", a-t-il prédit, tout en refusant d'avancer une date pour le redémarrage de l'activité.

Un nouveau vote organisé lundi matin

Plus tard dans la soirée, le chef de file de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a annoncé qu'un nouveau vote de procédure sur ce texte serait organisé lundi matin, à moins qu'un accord ne soit trouvé avant 13h45 GMT lundi.

Les démocrates ont accusé les républicains d'avoir précipité le premier vote alors que les négociations étaient encore en cours sur un texte qui "doit être encore amélioré".

"Nous sommes plus près que jamais d'un accord", a toutefois assuré le chef de la minorité au Sénat, Chuck Schumer.

Hôpitaux de campagne montés en urgence par l'armée, mesures de quarantaine… La crise s'aggrave dans le pays à mesure que la pandémie progresse, avec pour la première fois plus de 100 décès en 24 heures, portant le bilan total à plus de 410 morts dimanche soir et au moins 33 000 personnes infectées.

Plus d'un tiers des Américains sont sujets à un degré différent de confinement, notamment dans les trois plus grandes villes du pays, d'ordinaire bouillonnantes de vie : New York, Los Angeles et Chicago.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.