Accéder au contenu principal

Le spectre de la Grande Dépression s'empare de l'Australie

Publicité

Sydney (AFP)

D'immenses files de chômeurs australiens se sont formées lundi devant les agences pour l'emploi alors que le Premier ministre Scott Morrison a dit redouter que la pandémie de coronavirus ne provoque une crise économique semblable à celle de la Grande Dépression.

Après 29 ans de croissance économique, l'île-continent est proche de la récession en dépit d'un vaste plan d'aide de 189 milliards de dollars australiens (102 milliards d'euros).

Au premier jour de l'entrée en vigueur de la mesure de fermeture des pubs, des casinos, des églises et des salles de sport, des chômeurs très nombreux ont formé de longues files d'attente devant les agences pour l'emploi de tout le pays, pour la première fois depuis des décennies.

Un site internet gouvernemental est tombé en panne à cause de l'affluence de personnes désireuses de s'inscrire pour percevoir leurs indemnités chômage, temporairement doublées à 295 euros pour deux semaines.

Près de 100.000 personnes ont essayé d'accéder à ce site au même moment, selon Stuart Robert, ministre des Services publics.

Alors que des dizaines de milliers de personnes pourraient perdre leur emploi, M. Morrison a déclaré que ses compatriotes faisaient face à une crise économique "sans précédent depuis la Grande Dépression" provoquée par le krach boursier de 1929.

"Au moment où nous parlons, ils font la queue devant les bureaux de Centrelink, une chose d'une ampleur inimaginable il y a seulement quelques semaines", a-t-il déclaré au Parlement.

"Ils ont perdu leur emploi, beaucoup, et nous savons que beaucoup d'autres vont suivre. C'est le plus grand choc économique que notre nation ait connu depuis des générations", a-t-il ajouté.

Avant de procéder à la fermeture des services non essentiels, l'Australie a mis en place une interdiction d'entrée sur son territoire pour les non-résidents et certaines frontières entre Etats ont été fermées alors que les déplacements non indispensables sont interdits.

M. Morrison a indiqué que ces mesures pourraient rester en vigueur jusqu'à six mois alors que de nouvelles restrictions se profilent pour limiter la propagation du coronavirus.

Un tel événement ne se produit qu'"une fois tous les cent ans", a affirmé le Premier ministre et 2020 sera "l'année la plus difficile de notre vie".

L'indice de référence de la Bourse australienne, l'ASX/200 a chuté de 38% depuis mi-février. Il est tombé lundi à son plus bas niveau depuis novembre 2012.

L'Australie a enregistré plus de 1.600 cas de Covid-19 et sept personnes en sont mortes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.