Accéder au contenu principal

Pas d'athlètes canadiens aux JO: un exemple à suivre, estime Trudeau

Publicité

Ottawa (AFP)

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a salué lundi la décision des Comités olympique et paralympique de son pays de n'envoyer aucun athlète aux JO de Tokyo s'ils ont lieu cet été, appelant à "suivre leur exemple"

Le Comité olympique canadien (COC) et son homologue paralympique ont annoncé dimanche soir qu'ils n'iraient pas aux JO de Tokyo cet été et ont exigé leur report en raison de la pandémie de coronavirus, une décision "difficile" selon M. Trudeau.

"Je sais que c'est déchirant pour beaucoup de monde, les athlètes, les entraîneurs, les équipes, les fans, mais c'était absolument la bonne décision à prendre", a estimé le Premier ministre lors de son point presse quotidien. "Et tout le monde devrait suivre leur exemple."

M. Trudeau a indiqué qu'il s'était entretenu de la question avec son homologue japonais Shinzo Abe dans la matinée. Lundi, M. Abe a reconnu pour la première fois que la décision de reporter les Jeux de Tokyo 2020 "pourrait devenir inévitable" si la pandémie de coronavirus empêchait leur organisation dans des conditions sûres.

"Je sais qu'il y a énormément de préoccupations concernant les événements internationaux. Le Premier ministre Abe est très conscient de ces défis", a noté M. Trudeau. "J'encourage tous ceux qui prévoient d'organiser des rassemblements avec des milliers de gens de ne pas le faire."

Le Canada a été le premier pays à prendre la décision de ne pas envoyer d'athlètes à Tokyo au cas où les Jeux s'y dérouleraient comme prévu cet été (24 juillet-9 août). L'Australie lui a immédiatement emboîté le pas.

"Bien que nous reconnaissions les complexités inhérentes à un report, rien n'est plus important que la santé et la sécurité de nos athlètes et de la communauté mondiale", avaient expliqué les deux comités canadiens pour justifier leur décision.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.