Accéder au contenu principal

Coronavirus : 40 000 volontaires prêts à venir en aide aux agriculteurs

Un champs de fraises hors-sol à Saint-Pryve-Saint-Mesmin, près d'Orléans, dans le centre de la France, le 25 mars 2020.
Un champs de fraises hors-sol à Saint-Pryve-Saint-Mesmin, près d'Orléans, dans le centre de la France, le 25 mars 2020. AFP - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT

Quelque 40 000 personnes se sont déjà portées volontaires pour prêter main forte aux agriculteurs français en manque de main d'œuvre, en raison des règles de confinement mises en place en Europe et en France pour lutter contre le Covid-19. 

Publicité

Plus de 40 000 personnes ont déjà répondu à l’appel des autorités pour venir en aide aux agriculteurs. Menacés d'une pénurie de main d'œuvre en raison de la pandémie de coronavirus, des exploitants français ont exprimé ces derniers jours leurs inquiétudes au gouvernement.  

Interrogé sur franceinfo quant au nombre de personnes ayant déjà répondu à l'appel lancé par les autorités pour trouver 200 000 travailleurs saisonniers, le ministre de l'Agriculture a répondu : "40 000, ce qui est énorme." 

Une plate-forme pour les volontaires 

Didier Guillaume a aussi annoncé le lancement d'une plate-forme, sur les sites des ministères de l'Agriculture et de l'Économie et sur le site de Pôle emploi, destinée aux volontaires, notamment les personnes en chômage partiel, en raison du confinement de la population en France, désireux de venir travailler auprès des agriculteurs se trouvant près de chez eux. 

Il a assuré que ces volontaires seraient payés et pourraient même cumuler cette rémunération avec leur indemnisation de chômage partiel. "Ces gens qui iront en agriculture auront des contrats de travail et ils pourront cumuler les dispositifs", a déclaré Didier Guillaume. 

La filière agricole française estime avoir besoin d'environ 200 000 travailleurs saisonniers pour remplacer notamment les étrangers venant habituellement participer aux récoltes, mais bloqués en raison du confinement décidé pour enrayer la propagation du coronavirus. 

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.