Accéder au contenu principal

Les petits bonus de la presse régionale pour faciliter le confinement

Un kiosque à journaux, le 21 mars à Paris pendant l'épidémie du nouveau coronavirus en France
Un kiosque à journaux, le 21 mars à Paris pendant l'épidémie du nouveau coronavirus en France JOEL SAGET AFP
Publicité

Paris (AFP)

Attestations de déplacement à découper, rubrique jeux rallongée, publication des messages de soutien aux soignants ou info-service sur les commerces locaux ouverts et leurs horaires : la presse quotidienne régionale regorge d'initiatives pour aider ses lecteurs à traverser la crise du coronavirus.

Les principaux titres proposent de découper dans leurs pages l'indispensable attestation de sortie à remplir pendant le confinement: "Nous n'encourageons pas nos lecteurs à sortir, nous leur précisons bien que c'est dans le cadre strict de ce qui est autorisé, mais il est vrai que beaucoup de gens âgés se retrouvent très démunis et beaucoup nous remercient pour ce service", explique François-Xavier Lefranc, rédacteur en chef de Ouest France, premier quotidien français en diffusion.

Le journal a également développé sa partie magazine, avec des pages à destination des enfants, plus de jeux et une page quotidienne sur les bons gestes pour se prémunir contre le virus. Il va lancer des pages à l'attention des petites entreprises.

Il a aussi monté une opération avec la plateforme "AlloVoisins" pour des échanges de services (garde d'enfants, courses etc), une proposition d'entraide qu'on retrouve dans d'autres titres comme les "Dernières nouvelles d'Alsace" (sur Facebook) ou Le Télégramme, La Voix du Nord, Le Dauphiné Libéré ou Centre France (groupe Facebook "Entre confinés").

Le Télégramme a également rajouté des pages de jeux pour adultes, pour enfants, une page entière d'un roman policier breton, un +journal du confiné+, ou des pages de réponses aux questions des lecteurs : "Les lecteurs demandent par exemple: +Est-ce que les poubelle vont passer la semaine prochaine ?+ Ces informations deviennent primordiales et le journal régional est le seul à pouvoir les donner", souligne Samuel Petit, rédacteur en chef.

La Voix du Nord publie chaque jour une dernière page un hommage aux professions mobilisées (police, secteur hospitalier, distribution etc.).

Le Dauphiné Libéré a lancé une opération similaire et appelle ses lecteurs à envoyer des témoignages de soutien relayés sur internet et sur papier. Il a aussi créé une "cellule d'investigation coronavirus" chargée de "d'essayer de faire la part des choses entre le vrai et le faux".

Corse-Matin a sollicité des artistes corses pour des mini-concerts diffusés chaque soir à 19H sur son site. Le journal a lancé une initiative sur le télétravail en demandant à ses lecteurs de lui envoyer "des vidéos du télétravail et de leur vie à la maison".

La Provence mise sur les suppléments : huit pages pour les enfants lundi sur "le coronavirus expliqué aux enfants" en partenariat avec Le Petit Journal et un projet de supplément destiné aux personnes âgées.

Le quotidien publie aussi deux pages de conseils pour des loisirs "chez soi" (recettes de cuisine, jeux pour enfants etc...) à l'instar du groupe Centre France (La Montagne) qui propose un cahier central quotidien "avec des jeux ludiques et didactiques pour les enfants, et pour les plus grands des idées pour rendre le quotidien un peu plus facile", comme des suggestions littéraires, musicales ou culinaires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.