Coronavirus : les hôpitaux d'Ile-de-France seront saturés "sous 24 ou 48 heures"

Les Franciliens invités à visiter les coulisses de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) samedi après-midi
Les Franciliens invités à visiter les coulisses de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) samedi après-midi AFP/Archives

Le président de la Fédération Hospitalière de France, Frédéric Valletoux, a estimé vendredi que la capacité d'accueil des hôpitaux d'Île-de-France atteindra ses limites "sous 24 ou 48 heures".

Publicité

"Il va falloir aider l'Île-de-France très clairement parce que ce qui est arrivé au Grand-Est arrive en Île-de-France", a déclaré le président de la Fédération Hospitalière de France (FHF),  Frédéric Valletoux, vendredi 27 mars sur BFM TV-RMC.

Affirmant que la capacité d'accueil des hôpitaux d'Île-de-France atteindra ses limites "sous 24 ou 48 heures", celui-ci a lancé un appelle à la "solidarité entre les régions, entre les hôpitaux, multiplier les opérations de transfert de patients".

"On va vers des catastrophes"

"Si on laisse chaque hôpital se débrouiller tout seul, chaque territoire pris par l'épidémie se débrouiller tout seul, on va vers des catastrophes et ce serait inenvisageable", a-t-il ajouté.

Mercredi soir, déjà, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon avait souligné une "tension majeure" en Île-de-France, devenue "la situation la plus critique". Et ce, "malgré des efforts considérables pour ouvrir encore des centaines de lits en réanimation après avoir déjà multiplié par deux" le nombre de lits disponibles.

Selon le dernier bilan officiel établi jeudi soir, l'épidémie de coronavirus a fait 1 696 morts et contaminé 29 155 personnes en France, dont 3 375 se trouvent en réanimation, dans un état grave.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine