Accéder au contenu principal

Présidence de la FFF: Le Graët évoque un probable report des élections

Publicité

Paris (AFP)

Les élections à la présidence de la Fédération française de football (FFF), prévues fin décembre, pourraient être décalées de plusieurs semaines, voire "après" les Jeux olympiques de 2021, a déclaré l'actuel président Noël Le Graët vendredi à l'AFP.

Le cycle des élections dans le football français, qui concerne dans l'ordre chronologique les districts, les ligues puis la Fédération, sera chamboulé par la crise du coronavirus, explique le dirigeant de 78 ans.

"Il est possible que les élections de district qui devaient avoir lieu au mois de juin soient légèrement décalées. Je vois mal aujourd'hui une campagne électorale se dérouler" à cette période, assure celui qui préside la FFF depuis 2011.

Pour l'heure, "on laisse un peu tomber les élections, on en reparlera au Comex pour fixer sûrement de nouvelles dates puisqu'on a jusqu'au 31 mars (2021), et non au mois de décembre, pour le mandat en cours", dit-il.

Le Graët, réélu pour un second mandat en mars 2017, n'a toujours pas indiqué s'il souhaitait être candidat à sa succession.

"On verra si les districts font leur élection en décembre, les ligues en janvier, les pros en février et nous peut-être en mars. Ou alors on recule d'un an après les JO, je ne sais pas encore", glisse-t-il.

Dans ce cas, "il faudrait que le ministère des Sports soit d'accord, il faut aussi qu'on interroge les ligues et les districts, et aussi ceux qui sont autour de nous. Certains ont envie de prendre la place des autres aussi, c'est la vie!", conclut-il.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.