L'ex-ministre Patrick Devedjian est mort des suites du coronavirus

L'ancien ministre Patrick Devedjian avait été hospitalisé après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19.
L'ancien ministre Patrick Devedjian avait été hospitalisé après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19. © Pascal Kovarik, AFP

Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi. Âgé de 75 ans, l'ex-ministre avait été testé positif au Covid-19 en milieu de semaine.

Publicité

L’ancien ministre et actuel président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian, est décédé dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars. Il avait été hospitalisé, après avoir été diagnostiqué positif au Covid-19

L'ex-député âgé de 75 ans avait lui-même annoncé, jeudi matin, sur Twitter, qu’il avait été touché par la pandémie de coronavirus. Patrick Devedjian, membre du parti Les Républicains, avait été placé en observation, mercredi, dans un hôpital du sud du département mais son état n’avait pas nécessité d’intubation.

02:46

"Grande tristesse d'apprendre la mort de Patrick Devedjian. Homme courageux et totalement dévoué à sa ville d'Antony et aux Hauts-de-Seine. Condoléances à sa famille et à ses équipes", a réagi Gérard Larcher, président du Sénat, sur Twitter.

"C'est une immense tristesse, j'adresse toutes mes condoléances à son épouse et à sa famille. Je pense à nos amis arméniens qui perdent aujourd'hui un de leurs frères", a écrit de son côté la maire de Paris Anne Hidalgo.

Figure de la droite, un temps secrétaire général de l'UMP (de septembre 2007 à décembre 2008),  et ardent défenseur de la reconnaissance du génocide des Arméniens, Patrick Devedjian était depuis juin 2007 président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine et fut maire d'Antony de 1983 à 2002.

Marié, il avait quatre enfants.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine