Accéder au contenu principal

Les Français confinés sont restés scotchés devant la TV en mars

Publicité

Paris (AFP)

Confinés et scotchés devant la TV: les Français ont regardé la télévision 4H29 en moyenne chaque jour en mars, un record, entre grosse consommation d'informations, "Koh Lanta" et des classiques du cinéma.

L'institut Médiamétrie a annoncé ce chiffre lundi: c'est le plus "haut niveau historique" d'audience du média, avec 44 minutes de plus qu'en mars 2019. En ce mois de mars très spécial, même la durée d’écoute des jeunes (15-24 ans) est passée de 1h03 à 1h29, signale Médiamétrie.

Les journaux télévisés, consacrés presque intégralement à la crise du coronavirus, ont rythmé ces deux premières semaines de confinement. Les JT de 20H ont attiré jusqu'à 11,8 millions de spectateurs le lundi 23 mars sur TF1 ou 8,9 millions le mardi 24 mars sur France 2. Les journaux de M6 enregistrent également des records.

BFMTV réalise le meilleur mois de son histoire, devenant la 5e chaîne de France avec 4,1% de part d'audience (+1,9 point sur un an) et 14,7 millions de spectateurs par jour. LCI a égalé son record mensuel historique à 1,5% (+0,5), CNews progresse à 1,4% (+0,6), franceinfo à 0,7% (+0,2).

L'allocution du président Emmanuel Macron le lundi 16 mars a notamment été suivie par un total de 35,3 millions de téléspectateurs sur l'ensemble des chaînes qui la diffusaient (TF1, France 2, France 3, M6, C8, TMC, L'Equipe, BFMTV, LCI, CNews et franceinfo).

- Pauses familiales -

Avant ou après les infos, les Français se sont également divertis avec "Koh Lanta" sur TF1 (6,5 millions de téléspectateurs les vendredi 20 et 27 mars), "Pékin Express" sur M6 (3,4 millions le mardi 17 mars), les séries américaines "Profilage" (TF1),et "Why women kill" (M6) ou la fiction française "Cassandre" sur France 3.

Les groupes de télévision privés ne devraient cependant pas profiter de ces audiences, les annonceurs se montrant très frileux face à la crise économique qui s'annonce. Le groupe TF1 a averti qu'il suspendait ses objectifs financiers annoncés en février dernier. Le président du directoire du groupe M6, Nicolas de Tavernost, a dit s'attendre à "un impact significatif sur le deuxième trimestre, encore très difficile à chiffrer", et des conséquences qui pourraient s'étendre au troisième trimestre.

Les chaînes généralistes ont par ailleurs vu leurs parts d'audience reculer face aux bonnes performances des chaînes d'information en continu. Au mois de mars, TF1 est resté leader mais voit sa part d'audience baisser fortement à 18,9% (-1,1 point sur un an), France 3 est en recul (-0,6) à 8,5%, dépassée par M6 à 8,6% (-0,3).

France 5 recule légèrement (3,7, -0,1). Les parts d'audience de TMC (,2,8%, -0,1) et C8 (2,7, -0,4) reculent également. Arte, qui était très en réussite, freine à 2,5% (+0,1).

Seule France 2 est en forte hausse à 14,6% (+0,8), avec notamment le succès de ses films de patrimoine comme "La grande vadrouille", qui a attiré plus de 5 millions de téléspectateurs le dimanche 22 mars.

Canal+ tire aussi son épingle du jeu avec ses plages proposées exceptionnellement en clair, et atteint les 1,6% d'audience (+0,4).

La durée d’écoute globale de la TV comprend la consommation sur l’écran de télévision et les écrans internet (ordinateur, tablette, smartphone), en direct comme en différé ou en rattrapage.

Elle est mesurée par l'institut Médiamétrie auprès d'un panel représentatif des personnes résidant en France métropolitaine, composé de 11.556 individus âgés de 4 ans et plus vivant dans 5.000 foyers, équipés d'un appareil qui enregistre leurs choix.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.