Accéder au contenu principal

Coronavirus : Emmanuel Macron promet un million de masques par jour d'ici à fin avril

Emmanuel Macron visitel'usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d'Angers (Maine-et-Loire), le 31mars 2020
Emmanuel Macron visitel'usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d'Angers (Maine-et-Loire), le 31mars 2020 LOIC VENANCE POOL/AFP

Pour faire face au manque de masques dans la lutte contre le coronavirus, Emmanuel Macron, en visite dans une usine près d'Angers, a annoncé une hausse de la production de masques de protection en France.

Publicité

Objectif : éteindre la polémique sur la pénurie de masques dans la lutte contre le Covid-19 en France. En visite dans une usine de masques FFP2 et chirurgicaux, située à Saint-Barthélémy d'Anjou (Maine-et-Loire), le président Emmanuel Macron a multiplié les annonces, mardi 31 mars.

Le chef de l'État a annoncé une hausse de la production de masques dans les quatre entreprises françaises, afin de porter la production nationale de 3,3 millions de masques par semaine à plus de 10 millions. "Nous aurons plus que triplé en quelques semaines", a déclaré le président depuis les locaux de la PME Kolmi-Hopen, en périphérie d'Angers.

De nouveaux acteurs sur le marché du masque

"En parallèle, de nouveaux acteurs - Faurecia, Michelin, Intermarché - se mobilisent aussi pour produire des masques dans la période et nous aurons ainsi la capacité à produire en France, d'ici fin avril, environ 15 millions de masques par semaine", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, d'ici "trois à quatre semaines nous aurons la capacité de produire un million de masques par jours" d'autres catégories (hors FFPP) afin de pouvoir en fournir à d'autres professions que le personnel soignant, a précisé Emmanuel Macron.

Le chef de l'État a par ailleurs annoncé la mise en place d'un consortium industriel français réunissant Air Liquide, Valeo et PSA et "qui va permettre de produire d'ici mi-mai 10 000 respirateurs lourds comme plus légers".

Dotation de 4 milliards d'euros à Santé publique France

Il a par ailleurs annoncé "une dotation spécifique de quatre milliards d'euros" à Santé publique France, l’Agence nationale de santé, pour financer les commandes "en médicaments, respirateurs et masques" destinés à lutter contre l'épidémie de Covid-19. "C'est évidemment une contribution exceptionnelle qui montre la mobilisation aussi de l'État et de ses financements", a ajouté le président de la République

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.