Coronavirus : l’Espagne franchit le cap des 10 000 morts

Un soignant photographié à l'entrée du service des urgences de l'hôpital de Madrid, le 28 mars 2020.
Un soignant photographié à l'entrée du service des urgences de l'hôpital de Madrid, le 28 mars 2020. © Sergio Perez, Reuters

Le ministère espagnol de la Santé a annoncé jeudi que le Covid-19 avait déjà fait plus de 10 000 morts en Espagne. Le pays a enregistré 950 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures.

Publicité

La barre des 10 000 personnes mortes du Covid-19 a été franchie en Espagne. Le ministère de la Santé a fait état jeudi 2 avril de 950 décès supplémentaires en l'espace de 24 heures.

L'Espagne est le deuxième pays le plus endeuillé au monde par l'épidémie après l'Italie.

Le pays comptabilise désormais 110 238 cas de contaminations au Covid-19, soit une hausse de 8 102 cas en 24 heures, a ajouté le ministère. Cependant, la progression du nombre de nouveaux cas continue de ralentir.

"Phase de ralentissement"

 "Les données nous montrent que la courbe s'est stabilisée, que nous avons atteint le premier objectif d'arriver au pic de la courbe et que nous sommes entrés dans la phase de ralentissement" de la pandémie, a déclaré le ministre de la Santé, Salvador Illa.

La progression quotidienne du nombre de morts s'est stabilisée jeudi à +10,5% en 24 heures contre 10,6% la veille et 19,1% il y a une semaine.

Alors que de nombreux hôpitaux sont débordés, la hausse du nombre de patients en soins intensifs (6.092) a ralenti elle aussi à +3,7% jeudi contre +20% il y a huit jours.

Autre signe positif, les personnes guéries sont toujours plus nombreuses, atteignant 26.743, soit près d'un quart (24%) des cas confirmés.

Madrid reste la région la plus touchée avec près d'un tiers des cas et 42% des morts, bien que la maladie touche aussi particulièrement la Catalogne (nord-est) qui recense désormais plus de patients en soins intensifs que la capitale.

Les activités économiques non essentielles à l'arrêt

Dimanche, le gouvernement espagnol a encore durci le confinement en ordonnant l'arrêt jusqu'au 9 avril de toutes les activités économiques "non essentielles", une mesure visant particulièrement la construction et l'industrie.

Ces mesures ont déjà eu un fort impact sur l’économie. L'Espagne a enregistré en mars 302 265 nouveaux demandeurs d'emploi, en raison de "l'impact extraordinaire de la crise sanitaire du Covid-19", a annoncé jeudi le ministère du Travail.

Au total, 898 822 personnes ont perdu leur emploi en Espagne depuis la mise en place des mesures de confinement, dont environ 550 000 travailleurs intérimaires.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine