Coronavirus : la Suède, l’exception européenne au confinement

La Suède, exception européenne au confinement
La Suède, exception européenne au confinement © france 24

Alors que des millions de personnes à travers le monde sont confinées face à la pandémie de coronavirus, un pays continue de résister au confinement. En Suède, la population continue de vivre presque normalement. Les autorités ont adopté une stratégie toute différente de celles des autres pays pour enrayer le Covid-19.

Publicité

Alors que des millions de personnes à travers le monde sont confinées face à la pandémie de coronavirus, un pays continue de résister au confinement. En Suède, la population continue de vivre presque normalement. Les autorités ont adopté une stratégie toute différente de celle des autres pays pour enrayer le Covid-19. Même si les rassemblements de plus de 50 personnes ont été interdits dimanche, restaurants, bars et boutiques restent ouverts. Les écoles secondaires et les universités ont fermé leurs portesmais la Suède est l’un des rares pays qui autorise encore l’ouverture des écoles primaires. 

La Suède a enregistré plus de 4 400 cas de coronavirus et au moins 180 morts. Mais le gouvernement a seulement demandé aux personnes malades, ou faisant partie d’un groupe dit "à risque", de rester chez elles. Pour le reste, les autorités ont fait appel à la responsabilité de chacun, plutôt qu’à des consignes strictes de distanciation sociale ou de confinement. "Nous avons tous maintenant une grande responsabilité individuelle, a déclaré Stefan Löfven, Premier ministre suédois. Il y aura quelques moments décisifs dans la vie où vous devrez faire des sacrifices, non seulement pour votre propre bien, mais aussi pour les gens qui vous entourent, vos semblables et notre pays. Ce moment : c’est maintenant. Ce jour est venu. Et cette tâche nous appartient à tous.

Les sondages ont montré que la plupart des Suédois soutenaient l’approche plutôt souple du gouvernement. Mais certaines voix discordantes s’élèvent pour dénoncer le fait que la Suède pourrait s’exposer à un grave danger. La semaine dernière, un groupe de hauts responsables suédois de la santé a envoyé une lettre au gouvernement appelant à des mesures plus strictes : "Notre nation ne devrait pas être l'exception en Europe. Nous demandons à notre gouvernement d'agir maintenant."

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine