Accéder au contenu principal

Aux États-Unis, la convention démocrate reportée à cause du coronavirus

Joe Biden le 15 mars 2020 à Washington
Joe Biden le 15 mars 2020 à Washington © Kevin Lamarque, Reuters

La convention démocrate, qui devait désigner en juillet, entre Joe Biden et Bernie Sanders, le rival de Donald Trump à la présidentielle américaine, a été reportée au mois d'août. La primaire du Wisconsin, prévue le 7 avril, a pour sa part été maintenue.

Publicité

La convention du Parti démocrate, qui devait rassembler des milliers de participants du 13 au 16 juillet, à Milwaukee, dans le Wisconsin, a été reportée au 17 août, a annoncé le parti jeudi 2 avril, citant "la crise sanitaire sans précédent à laquelle" font face les États-Unis.

Les démocrates envisagent par ailleurs d'"ajuster la forme que prendra la convention, le nombre d'assistants et son agenda" afin de limiter les risques de contagion, a précisé le parti.

L'ancien vice-président américain et ultra-favori des primaires Joe Biden, 77 ans, avait appelé à son report mercredi soir. Il est en lice contre le sénateur indépendant Bernie Sanders, 78 ans, mais dispose d'une avance pratiquement insurmontable. Il devrait donc sauf surprise être le candidat investi, lors de la convention pour affronter Donald Trump en novembre.

La primaire du Wisconsin maintenue

La convention républicaine, elle, est prévue du 24 au 27 août à Charlotte, en Caroline du Nord mais sans grand suspense sur son issue : Donald Trump briguera un second mandat le 3 novembre.

Aucune primaire démocrate n'a été organisée depuis le 17 mars et déjà 15 États ainsi que Porto Rico ont annoncé le report de leur scrutin, donc certains étaient prévus au départ mi-mai.

Fortement critiquées, les autorités du Wisconsin maintiennent pourtant, elles, le scrutin prévu mardi prochain dans cet État, où la population a été appelée à rester chez elle. Un juge a refusé, jeudi, d'ordonner son report, mais a prolongé de fait de six jours le délai pour voter, en repoussant l’échéance limite du vote par procuration jusqu'au 13 avril, et d'un jour le délai pour réclamer ses bulletins, jusqu'à vendredi soir.

Campagne à distance

Aux États-Unis, les électeurs ne pouvant pas se rendre aux urnes peuvent envoyer leur bulletin ou le déposer avant ou après la date du scrutin.  "Les gens ne devraient pas être forcés de risquer leurs vies pour voter", avait dénoncé mercredi Bernie Sanders à propos du Wisconsin.

Comme près de neuf Américains sur dix appelés à rester à la maison, Joe Biden et Bernie Sanders sont coincés chez eux, d'où ils donnent des interviews. Depuis la Maison Blanche, Donald Trump participe lui au quotidien à de longues conférences de presse sur l'évolution de la pandémie. Des points presse qui ressemblent parfois à des meetings électoraux, dénoncent ses détracteurs.

Avec AFP

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.