Accéder au contenu principal

Coronavirus : le Premier ministre britannique, Boris Johnson, hospitalisé pour des examens

Boris Johnson à la sortie de sa résidence du 10 Downing Street, la veille de sa mise en quarantaine, le 25 mars 2020.
Boris Johnson à la sortie de sa résidence du 10 Downing Street, la veille de sa mise en quarantaine, le 25 mars 2020. © Reuters
4 mn

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui a été testé positif au coronavirus il y a plus d'une semaine, a été admis à l'hôpital, dimanche, par "mesure de précaution" pour des examens supplémentaires.

Publicité

Testé positif au Covid-19 il y a dix jours, le Premier ministre britannique Boris Johnson, a été hospitalisé, dimanche 5 avril, pour subir de nouveaux examens, ont annoncé ses services.

"Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l'hôpital pour des examens", a indiqué Downing Street dans un communiqué, précisant qu'il s'agissait d'une "mesure de précaution", car Boris Johnson présente des syndromes persistants du coronavirus depuis dix jours.

Boris Johnson, 55 ans, a été mis en quarantaine dans sa résidence de Downing Street, depuis qu'il a été diagnostiqué au Covid-19 le 26 mars. Il a continué à présider des réunions quotidiennes sur la réponse britannique à la pandémie, et a diffusé plusieurs messages vidéo pendant sa quarantaine.

Une visite à l'hôpital pour être ausculté

Dans un message diffusé vendredi, il avait déclaré qu'il se sentait mieux, mais qu'il avait encore de la fièvre.

Le Premier ministre britannique a reçu des conseils médicaux par téléphone au cours de sa maladie, mais le fait de se rendre à l'hôpital permet aux médecins de le voir en personne.

Sa fiancée, Carrie Symonds, 32 ans, a révélé samedi qu'elle avait passé une semaine avec des symptômes de coronavirus, bien qu'elle n'ait pas été testée. Carrie Symonds, qui est enceinte, a déclaré qu'elle était maintenant "en voie de guérison".

"Tous les Américains prient pour lui"

Selon un dernier bilan publié dimanche, 4 934 personnes sont décédées du coronavirus dans les hôpitaux britanniques, et 47 806 contaminations ont été officiellement recensées (+5 903).

Lors d'une conférence de presse, le président américain Donald Trump a adressé un message de soutien à Boris Johnson, "un homme vigoureux". "Tous les Américains prient pour lui", a-t-il déclaré. "C'est un ami, c'est un gentleman et un grand dirigeant et comme vous le savez, il a été hospitalisé aujourd'hui, mais j'espère et je suis sûr qu'il va aller mieux."

Avec AFP et AP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.