Coronavirus : une cérémonie "confinée" à Notre-Dame de Paris pour célébrer Pâques

Le chantier (à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus) de Notre-Dame de Paris ne permet toujours pas l'accueil de public.
Le chantier (à l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus) de Notre-Dame de Paris ne permet toujours pas l'accueil de public. AFP - BERTRAND GUAY

Le diocèse de Paris a annoncé une série de dispositifs pour les célébrations de Pâques en pleine crise du coronavirus. En raison du confinement, une cérémonie aura notamment lieu vendredi à l'intérieur de Notre-Dame de Paris, ravagée le 15 avril 2019 par un incendie, en présence de sept personnes uniquement.

Publicité

Les célébrations de Pâques, l'une des plus importantes fêtes chrétiennes, se dérouleront dans un format inédit à Paris en raison de la pandémie du coronavirus mais aussi du premier anniversaire de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame, a annoncé mardi 7 avril l'archevêque de la capitale

Le confinement qui interdit en France tout rassemblement public donnera une couleur toute particulière à la Semaine sainte, qui commémore pour les croyants à travers le monde la mort et la résurrection de Jésus-Christ. 

À Paris, où le confinement entre dans sa quatrième semaine, "nous ne pouvons pas célébrer avec la foule, avec le peuple, alors que justement l'Église ça veut dire 'l'assemblée'. Nous ne pouvons pas nous rassembler", a déclaré mardi à la presse en visioconférence l'archevêque de la capitale, Mgr Michel Aupetit. 

"Les messes que nous dirons au cours de cette semaine sainte se feront avec quelques prêtres, pas plus, et les gens pourront nous suivre soit à la radio, soit à la télévision." 

 Une semaine sainte bien particulière

Une cérémonie est prévue vendredi à l'intérieur de Notre-Dame de Paris, ravagée le 15 avril 2019 par un incendie qui a détruit son toit et sa flèche. En ce jour où les chrétiens célèbrent la mort de Jésus par crucifixion, l'archevêque de Paris vénérera la "Sainte Couronne d'épines", une pièce sauvée des flammes par les pompiers. 

Seules sept personnes assisteront à la célébration, organisée dans l'abside du bâtiment, un lieu sécurisé, qui donnera lieu à la lecture de textes signés Paul Claudel, Charles Peguy et Mère Teresa. Cette cérémonie sera télévisée.

Les travaux de consolidation de la cathédrale, qui avaient déjà pris du retard, ont été interrompus dès le début du confinement afin de ne pas faire prendre de risques aux ouvriers et compagnons mobilisés sur le site, que le président Emmanuel Macron a fixé comme objectif de reconstruire en cinq ans. 

En cette période difficile, que l'archevêque de Paris a placé sous le signe de "l'espérance", une cérémonie de bénédiction de la capitale est prévue jeudi au pied de la basilique du Sacré-Cœur à Montmartre.  

Le samedi saint se fera sans feu ni procession et les baptêmes d'adultes traditionnellement célébrés ce soir-là sont reportés à la Pentecôte, fin mai. 

Dimanche, jour de Pâques, Mgr Aupetit présidera la messe en l'église Saint-Germain l'Auxerrois. "Seule une vingtaine de personnes, représentant les divers états de vie dans le diocèse, pourront y participer", précise le diocèse dans un communiqué. 

Avec Reuters 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine