Accéder au contenu principal

Rugby: des joueurs des Crusaders tancés par leur fédération pour avoir bravé le confinement

Publicité

Wellington (AFP)

La Fédération néo-zélandaise de rugby a fermement critiqué mardi plusieurs joueurs de la franchise des Crusaders, dont le All Black Richie Mo'unga, leur reprochant de s'être entraînés ensemble dans un parc de Christchurch, au mépris des règles de confinement liées au coronavirus.

Cinq joueurs des champions en titre de Super Rugby, dont le demi d'ouverture Mo'unga (25 ans, 18 sélections), titulaire lors la Coupe du monde au Japon, ont ainsi été photographiés en train de se passer le ballon et de faire des exercices ensemble lundi.

Les clichés indiquent qu'ils semblaient ignorer les règles de confinement en vigueur depuis le 1er avril en Nouvelle-Zélande.

"Certains joueurs des Crusaders n'ont pas suivi les règles et c'est inacceptable. Nous avons rappelé à toutes les personnes impliquées dans le rugby qu'elles doivent respecter les directives du gouvernement néo-zélandais et que cette situation ne doit pas se reproduire", a ainsi déploré le directeur général de la Fédération.

Mo'unga a d'ailleurs présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. "Ce n'était pas un entraînement organisé, il n'y avait pas eu de communication au préalable. Je suis tombé, par hasard, sur mes coéquipiers qui étaient en train de s'entraîner", a-t-il expliqué.

"Ce parc est le plus proche de chez moi et nous avons les mêmes horaires d'entraînement. Quand le ballon est arrivé, je l'ai ramassé pour leur renvoyer. C'est la seule et unique interaction que j'ai eue avec eux, en dehors du fait de leur avoir parlé de loin", a ajouté le joueur des All Blacks.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.