Coronavirus aux États-Unis : malgré la controverse, les électeurs du Wisconsin ont voté masqués

Coronavirus aux Etats-Unis : les électeurs votent masqués dans le Wisconsin
Coronavirus aux Etats-Unis : les électeurs votent masqués dans le Wisconsin © france 24

Alors que les États-Unis sont frappés par la pandémie de coronavirus, qui y a déjà fait plus de 12 500 morts, les électeurs du Wisconsin ont voté, mardi, pour la primaire démocrate. Un scrutin qui s’est tenu après un bras de fer entre républicains et démocrates, ces derniers souhaitant le report de l’élection.

Publicité

Des électeurs masqués et de longues files d’attente devant les quelques bureaux de vote ouverts. Les Américains de l’État du Wisconsin, appelés à rester confinés depuis fin mars, ont voté, mardi 7 avril, pour les primaires démocrates, en pleine pandémie de coronavirus. À Milwaukee, où vivent près de 600 000 habitants, seuls cinq bureaux de vote ont pu ouvrir, faute d’assesseurs.

Cette élection, dont les résultats ne seront pas connus avant le 13 avril, a fait l’objet d’un bras de fer entre démocrates et républicains. La veille de sa tenue, le gouverneur démocrate du Wisconsin, Tony Evers, avait publié un décret exigeant le report des primaires au 9 juin pour cause de coronavirus. Un décret presque aussitôt bloqué par la Cour suprême de l’État, saisie par les républicains.

Face à cette décision, Bernie Sanders, candidat démocrate a réagi sur Twitter : "C’est scandaleux que les leaders républicains et la majorité conservatrice de la Cour suprême dans le Wisconsin soient prêts à risquer la santé et la sécurité de plusieurs milliers d'électeurs du Wisconsin pour leur propre gain politique." Son rival, Joe Biden, a affirmé que les républicains avaient tenu à organiser le scrutin "car ils savent qu'une faible mobilisation" jouait en leur faveur.

Le Wisconsin est un État appelé à jouer un rôle clé dans la présidentielle du 3 novembre prochain.

À cause de la crise sanitaire, aucune autre primaire démocrate n'a été organisée depuis le 17 mars

Le coronavirus a déjà fait plus de 12 500 morts aux États-Unis. Mardi 7 avril, le pays a enregistré le pire bilan journalier dans le monde depuis le début de la pandémie : avec près de 2 000 décès.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine