Accéder au contenu principal

Coronavirus: le chômage partiel atteint un nouveau sommet de 6,3 millions de salariés

Publicité

Paris (AFP)

Le recours au chômage partiel a été demandé par 586.000 entreprises et associations pour 6,3 millions de salariés, soit 500.000 de plus qu'il y a deux jours, un nouveau record, a annoncé mercredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sur son compte Twitter.

"Chômage partiel, à ce jour 6,3 millions de salariés", a-t-elle tweeté.

Parmi ces salariés, 60% viennent d'entreprises de moins de 50 salariés, a ajouté la ministre.

Mardi lors d'une audition par des sénateurs en visioconférence, Muriel Pénicaud avait dit qu'au 6 avril, le chômage partiel avait été demandé pour 5,8 millions de salariés, soit un sur quatre dans le privé, ce qui pourrait coûter 19,6 milliards d'euros en trois mois, un montant financé aux deux tiers par l'Etat et à un tiers par l'Unédic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, a précisé la ministre.

Le dispositif du chômage partiel permet au salarié d'être indemnisé à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.