Accéder au contenu principal

Covid-19 : en Iran, Hassan Rohani annonce la reprise des entreprises à "faible risque"

Le président iranien Hassan Rohani, photographié le 18 mars à Téhéran.
Le président iranien Hassan Rohani, photographié le 18 mars à Téhéran. © Iranian Presidency / AFP

Alors que l'Iran franchit le cap des 4 000 cas recensés de coronavirus, le président Hassan Rohani a annoncé la reprise des activités des entreprises à "faible risque", tout en appelant au respect des consignes sanitaires. 

Publicité

Les entreprises dites à faible risque reprendront en Iran à partir de samedi 11 avril, à l'exception de la capitale Téhéran, où elles pourront reprendre à partir du 18 avril. 

"Assouplir les restrictions ne signifie pas ignorer les protocoles de santé, a cependant prévenu Hassan Rohani. La distanciation sociale et les autres consignes sanitaires devront être scrupuleusement respectées."

Cette mesure, destinée à limiter les dégâts pour une économie iranienne déjà meurtrie par le rétablissement de sanctions américaines contre la République islamique décidé en 2018 par Washington.

Pour autant, les autorités continuent d'appeler la population à rester à la maison "autant que possible" et à veiller au respect des règles de distanciation sociale, suscitant des interrogation parmi la population.

Population désorientée

"Les gens sont désorientés, ils ne savent plus quoi faire. Ce n'est ni un confinement total ni une véritable reprise" de l'activité, déclare ainsi à l'AFP Réza Mirabizadeh, ingénieur informatique joint par téléphone à Ispahan (centre), troisième ville du pays.

Le nombre de cas de contamination au coronavirus en Iran, le pays le plus touché par l'épidémie au Moyen-Orient, a franchi la barre des 70 000 samedi, avec 1 837 nouveaux cas recensés ces 24 dernières heures, a annoncé un porte-parole du ministère iranien de la Santé.

Au total, l'épidémie a fait 4 357 morts, dont 125 décès supplémentaires par rapport au bilan de vendredi, a précisé Kianoush Jahanpur à la télévision d'État. Quelque 3 987 des personnes contaminées se trouvent dans un état critique.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.