Accéder au contenu principal

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publicité

Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

- Plus de 112.000 morts dans le monde -

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 112.510 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 19H00 GMT.

Plus de 1.824.950 cas d'infection ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts qu'en nombre de cas, avec plus de 22.000 décès pour plus de 555.000 cas confirmés.

Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont l'Italie avec 19.899 morts, l'Espagne (16.972), la France (14.393 morts) et le Royaume-Uni (10.612).

L'ancien grand rabbin d'Israël Eliahou Bakshi-Doron est décédé dimanche des suites d'une infection au nouveau coronavirus. Agé de 79 ans, il a été le grand rabbin séfarade d'Israël entre 1993 et 2003.

Plus de 700 cadavres ont été recueillis dans des logements de Guayaquil, capitale économique de l'Equateur, où les services hospitaliers et funéraires sont débordés par la pandémie de Covid-19. La cause des décès n'a pas été spécifiée.

- Italie: un dimanche de Pâques moins meurtrier -

L'Italie a annoncé sa journée la moins meurtrière en plus de trois semaines, avec 431 en 24 heures. Pour la première fois depuis le 19 mars, sous les 500 morts en une journée.

"La baisse de la pression sur nos structures hospitalières se poursuit", s'est félicité le patron de la protection civile, Angelo Borrelli.

- "Tout aurait pu basculer"-

Après une semaine d'hospitalisation --dont plusieurs jours en soins intensifs--, le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti dimanche de l'hôpital.

Désormais en convalescence, il a remercié les soignants qui lui ont "sauvé la vie" et notamment les infirmiers présents à ses côtés pendant les 48 heures où "tout aurait pu basculer".

- "Contagion de l'espérance" -

Le pape François a proposé dans son message de Pâques "de réduire" voire "d'annuler" la dette des pays pauvres, a appelé à un allègement des sanctions internationales et à "un cessez-le-feu mondial et immédiat". Il a aussi souhaité que l'Europe retrouve "un esprit concret de solidarité".

A Jérusalem, un court chapelet de religieux a célébré le plus important moment liturgique de la tradition chrétienne dans le Saint-Sépulcre, fermé au public pour la première fois en plus d'un siècle lors d'un dimanche pascal.

- Etats-Unis: réouverture graduelle possible en mai -

L'expert en chef du gouvernement américain, le docteur Anthony Fauci, a estimé qu'une réouverture graduelle et localisée des activités économiques aux Etats-Unis pourrait intervenir en mai, tout en restant très prudent.

- Risque de récession historique -

L'Asie du Sud (Inde, Bangladesh, Pakistan, Afghanistan ...) risque de subir cette année sa pire performance économique en 40 ans, ce qui va nuire aux efforts de lutte contre la pauvreté dans la zone, a estimé la Banque mondiale.

- Retour du Charles-de-Gaulle -

L'armée française a entamé une opération inédite de débarquement et de placement en isolement sanitaire de 1.900 marins, après l'accostage à Toulon du porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle, de retour anticipé pour cause de coronavirus à bord.

- Baisse de la production de pétrole -

L'Opep et ses partenaires sont convenus de la "plus grande baisse de production de l'histoire", dans l'espoir de faire remonter les prix du pétrole en pleine pandémie et malgré les tensions entre Moscou et Ryad. Les cours du pétrole bondissaient lundi matin sur le marché en Asie.

- Panique et démission en Turquie -

Le ministre turc de l'Intérieur a présenté sa démission au surlendemain de l'annonce abrupte d'un confinement total pour le weekend, qui a poussé des foules de Turcs paniqués dans les commerces pour faire des provisions sans respecter les mesures de distanciation sociale. Quelques heures plus tard, le président Recep Tayyip Erdogan a refusé cette démission.

- 500 fois "pardon" -

La police indienne a sanctionné dix touristes étrangers, contraints d'écrire 500 fois "je suis désolé" pour avoir enfreint le confinement dans une ville du nord du pays.

- Voleur de tests -

Un Chinois a été interpellé dimanche à Lima accusé d'avoir proposé illégalement des tests rapides de Covid-19 qu'il avait volés au ministère de la Santé, a annoncé la police péruvienne. Tianxing Zhang, 36 ans, faisait du porte-à-porte à Lima pour proposer des tests contre de l'argent.

burs-acm/elm/roc

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.