Accéder au contenu principal

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Publicité

Paris (AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 117.000 morts dans le monde.

- La France prolonge le confinement -

Emmanuel Macron a annoncé la prolongation du confinement jusqu'au 11 mai et la réouverture progressive des crèches, écoles et lycées à partir de cette date. "L'épidémie commence à marquer le pas", a assuré le président français, tout en reconnaissant que la France, comme d'autres pays, avait été "à l'évidence mal préparée".

La France et l'Europe vont devoir aider l'Afrique à lutter contre le coronavirus en "annulant massivement sa dette", a-t-il ajouté.

- Espagne: reprise partielle du travail -

- Plus de 117.000 morts dans le monde -

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 117.752 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 19H00 GMT.

Plus de 1.889.410 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, avec 22.935 décès pour 568.176 cas.

Suivent l'Italie avec 20.465 morts, l'Espagne (17.489 morts), la France (14.967 morts) et le Royaume-Uni (11.329 morts).

- 10.000 morts dans l'Etat de New York -

L'Etat de New York a franchi lundi le cap des 10.000 morts du Covid-19, a indiqué le gouverneur Andrew Cuomo.

"Le pire est passé, si nous continuons à être intelligents" et à suivre les mesures de confinement. "Si nous faisons quelque chose de stupide, vous verrez ces chiffres remonter dès demain".

- Covid-19: 10 fois plus mortel que le H1N1 -

Le nouveau coronavirus est dix fois plus mortel que le virus responsable de la grippe A (H1N1) apparue fin mars 2009 au Mexique, ont indiqué les autorités sanitaires mondiales, appelant à un déconfinement "lent".

"L'ère de la globalisation signifie que le risque de réintroduction et de résurgence du Covid-19 va continuer. Au final, la mise au point et la distribution d'un vaccin sûr et efficace vont être nécessaires pour interrompre totalement la transmission", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

- Un retour "par étapes" -

En Allemagne, l'Académie nationale des Sciences Leopoldina, dont les avis sont très suivis par les autorités, a prôné un retour "par étapes" à la normale, si les chiffres des nouvelles contaminations "se stabilisent à un bas niveau" et si "les mesures d'hygiène sont maintenues".

- Situation effroyable en Equateur -

Avec des centaines de cadavres dans les logements faute de place à la morgue et des services hospitaliers et funéraires débordés, le coronavirus frappe de plein fouet Guayaquil, capitale économique de l'Equateur, devenue le symbole du chaos provoqué par la pandémie dans un pays pauvre.

- Baisse de la production de pétrole -

Donald Trump a affirmé que les principaux pays exportateurs de pétrole prévoyaient une baisse de leur production deux fois plus importante que celle annoncée par l'Opep et ses principaux partenaires. "(...) L'Opep envisage une coupe de 20 millions de barils par jour et non de 10 millions, comme il est généralement rapporté".

- Embauches -

Amazon a indiqué avoir embauché 100.000 personnes en à peine un mois aux Etats-Unis afin de faire face à l'afflux des commandes en ligne et souhaiter en recruter 75.000 supplémentaires dans le pays.

- Dénonciations en ligne -

La police de Montréal, soucieuse de "désengorger" le numéro d'appel d'urgence, a mis en place un outil de dénonciation en ligne des infractions aux consignes de distanciation sociale pour lutter contre la pandémie.

burs-acm/mw/mig

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.