Covid-19 : "le pire est passé" dans l'État de New York, où la barre des 10 000 morts est franchie

Une femme sort de l'hôpital Mount Sinai, à Manhattan, où des messages de soutien ont été écrits à la craie, le 7 avril 2020.
Une femme sort de l'hôpital Mount Sinai, à Manhattan, où des messages de soutien ont été écrits à la craie, le 7 avril 2020. © Mike Segar, Reuters

Le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé lundi que l’État de New York avait dépassé les 10 000 décès dus au Covid-19. Selon lui, "le pire est passé", mais la population doit continuer de respecter le confinement. Avec 671 morts en 24 heures, l'État reste le plus touché du pays.

Publicité

"Le pire est passé, si nous continuons à être intelligents", a averti, lundi 13 avril, Andrew Cuomo, le gouverneur de l'État de New York, où la barre des 10 000 décès a été franchie.

Dans cet État américain sévèrement touché par le nouveau coronavirus, qui a enregistré 671 décès supplémentaires dans les dernières 24 heures, les chiffres montrent un net ralentissement des nouvelles hospitalisations. Elles étaient 118 sur les dernières 24 heures contre plus de 1 000 le 3 avril et les jours précédents.

"Nous sommes en train de contrôler la propagation" du virus, a estimé le gouverneur. "Si nous faisons quelque chose de stupide, vous verrez ces chiffres remonter dès demain", a-t-il ajouté. L'État de New York a atteint lundi le nombre de 10 056 morts du Covid-19.

Crainte d'une reprise prématurée

La première "vague" du nouveau coronavirus n'est pas terminée aux États-Unis mais les experts avertissent déjà qu'une deuxième vague s'abattra sur le pays si jamais le déconfinement était trop brutal, voire intervenait dès le mois de mai comme l'espère le gouvernement de Donald Trump.

Après un demi-million de cas recensés, le rythme des contaminations semble se stabiliser. Les États-Unis "s'approchent du pic", a dit lundi le directeur des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), Robert Redfield, sur NBC. Cela ne doit pas conduire, selon lui, à annuler les consignes de distanciation sociale et de télétravail du jour au lendemain. La réouverture sera "un processus graduel, étape par étape, guidé par les données", a-t-il dit.

"Cela n'a jamais été fait auparavant", a insisté Andrew Cuomo. "Je veux d'abord voir comment cela se passe dans d'autres pays", a-t-il dit, notant que certains pays asiatiques voyaient une remontée du virus.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine