Accéder au contenu principal

Le Covid-19 est dix fois plus mortel que la grippe A (H1N1), selon l'OMS

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse, le 24 février 2020.
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'une conférence de presse à Genève, en Suisse, le 24 février 2020. © Denis Balibouse, Reuters

Un vaccin est nécessaire pour interrompre totalement la transmission du Covid-19, a déclaré lundi l'Organisation mondiale de la santé, qui estime que ce nouveau coronavirus est dix fois plus mortel que la grippe A (H1N1). 

Publicité

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé, lundi 13 avril, que la mise au point d'un vaccin "sûr et efficace" était nécessaire pour interrompre totalement la transmission du Covid-19, qui a fait près de 115 000 morts dans le monde.

"L'ère de la globalisation signifie que le risque de réintroduction et de résurgence du Covid-19 va continuer. Au final, la mise au point et la distribution d'un vaccin sûr et efficace vont être nécessaires pour interrompre totalement la transmission", a souligné le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle organisée depuis Genève, où siège l'organisation.

>> Pandémie de Covid-19 : la coopération internationale en question

En attendant l'élaboration de ce vaccin, l'OMS appelle à un déconfinement "lent" pour éviter la propagation de ce coronavirus, dix fois plus mortel que le virus responsable de la grippe A (H1N1), apparue fin mars 2009 au Mexique.

"Les données recueillies dans plusieurs pays nous donnent une image plus claire de ce virus, de son comportement, de la manière de l'arrêter. Nous savons que le Covid-19 se répand rapidement et nous savons qu'il est mortel : dix fois plus que le virus responsable de la pandémie de grippe de 2009", a déclaré le patron de l'OMS.

>> La campagne de vaccination contre la grippe A , "un échec"

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.