Accéder au contenu principal

1er anniversaire de l'incendie de Notre-Dame: le grand bourdon sonnera mercredi à 20H00

Publicité

Paris (AFP)

Le gros bourdon "Emmanuel" de la Tour sud de Notre-Dame de Paris tintera mercredi à 20H00, pour commémorer le début de l'incendie de la cathédrale il y a un an: ce sera la seule manifestation prévue sur le chantier, en sommeil en raison du coronavirus.

Le général Jean-Louis Georgelin, président de l'Etablissement public chargé de la restauration du joyau gothique de l'île de la Cité, "a pris la décision de faire sonner cette cloche en union avec les Français qui applaudissent au même moment les soignants engagés contre le coronavirus", a indiqué la direction de la communication de l'Etablissement public.

Notre-Dame possède deux bourdons (très grosses cloches) installés dans la Tour Sud: "Emmanuel" (1686) et "Marie" (2013).

"Emmanuel", prénom qui désigne le Christ et signifie "Dieu avec nous", a été fondu en 1686, en partie avec l’airain de la cloche médiévale. Ses parrains étaient le roi Louis XIV et la reine Marie-Thérèse.

"Emmanuel" pèse 13 tonnes, son battant 500 kg. Il est la deuxième plus grosse cloche de France après celle du Sacré-Cœur.

Il sonne en Fa dièse pour les grandes fêtes (Pâques, Pentecôte), pour les grandes occasions (victoires de 1918 et 1945, chute du mur de Berlin, élections et morts des papes).

Il a aussi sonné le glas pour les obsèques de l'officier de gendarmerie Arnaud Beltrame, mort dans une prise d'otages à caractère terroriste à Trèbes (Gard) en 2018 et celles de Jacques Chirac l'an dernier.

L'édifice est encore en phase d'"urgence absolue" un an après l'incendie, et la restauration proprement dite n'a pas commencé.

Vendredi, l'archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, avait organisé une cérémonie avec des artistes dans la cathédrale à l'occasion du Vendredi Saint, pour célébrer la signification et la beauté de l'édifice religieux.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.