Accéder au contenu principal

Covid-19 : la justice limite l'activité d'Amazon France aux produits essentiels

Un entrepôt d'Amazon à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne.
Un entrepôt d'Amazon à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. © Thomas Samson, AFP (archives)

La justice française a ordonné mardi à Amazon de restreindre son activité aux marchandises essentielles sous 24 heures, le temps qu'une évaluation des risques professionnels puisse être menée dans tous ses entrepôts.

Publicité

Dans moins de 24 heures, Amazon France devra limiter sa distribution aux produits essentiels. Le tribunal judiciaire de Nanterre a ordonné mardi 14 avril au géant du commerce en ligne de restreindre son activité le temps de mener une évaluation des risques inhérents à l'épidémie de Covid-19 pour tous ses entrepôts. La juridiction estime que la société a "de façon évidente méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés".

Elle lui enjoint de limiter son activité "aux seules activités de réception des marchandises, de préparation et d'expédition des commandes de produits alimentaires, d'hygiène et médicaux, sous astreinte d'un million d'euros par jour de retard et par infraction constatée".

Cette restriction s'applique "dans les 24 heures" et pour un mois.

Le tribunal saisi par les syndicats

Amazon devra obligatoirement associer les représentants du personnel à l'évaluation des risques.

Le tribunal était saisi par SUD (Union syndicale Solidaires), premier syndicat dans l'entreprise, soutenu par Les amis de la Terre, qui réclament depuis plusieurs semaines l'interruption des activités du géant du commerce en ligne dans l'Hexagone en raison du manque de dispositions prises pour la protection des salariés.

Amazon estime pour sa part avoir pris les dispositions nécessaires, notamment la prise de température à l'entrée de sites, la mise à disposition de masques et de gel hydroalcoolique et des marquages au sol pour respecter une distance de sécurité.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.