Accéder au contenu principal

Covid-19 : le Festival de Cannes ne sera pas organisé "sous sa forme initiale"

Le Festival de Cannes a été annulé "dans sa forme initiale" en raison de l'épidémie de Covid-19.
Le Festival de Cannes a été annulé "dans sa forme initiale" en raison de l'épidémie de Covid-19. © Loic Venance, AFP

Faute de pouvoir être reporté à fin juin-début juillet en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le Festival de Cannes pourrait prendre de nouvelles "formes" pour son édition 2020, ont annoncé mardi ses organisateurs.

Publicité

Le Festival de Cannes n'aura pas lieu en juillet, du moins pas sous sa "forme initiale". Alors que l'éventualité d'un festival en juin avait été envisagée par ses organisateurs, le discours d'Emmanuel Macron, qui a annoncé lundi soir l'annulation des événements publics jusqu'à la mi-juillet, a enterré cette option.

"Suite à la déclaration du président de la République du lundi 13 avril, nous avons pris acte que le report envisagé à fin juin, début juillet pour la 73e édition du Festival international du film de Cannes n’est plus possible à cette date", déclarent les organisateurs dans un communiqué. "Il apparaît désormais difficile de penser que le Festival de Cannes puisse être organisé cette année sous sa forme initiale."

Néanmoins, les organisateurs ne renoncent pas à célébrer le cinéma. Ils envisagent en effet toutes "les éventualités" pour faire exister les films de l'édition 2020 "d’une manière ou d’une autre". Ils préciseront "rapidement" les formes que la manifestation pourrait prendre.

L'édition 2020, dont Spike Lee devait être le président du jury, pourrait-elle se transformer en un rendez-vous sur Internet ? Thierry Frémaux avait balayé l’idée la semaine dernière dans un entretien accordé à Variety. "Pour Cannes, son âme, son histoire, son impact, c’est un modèle qui ne pourrait pas marcher", a expliqué le délégué général.

Le 7 avril, c'est le Festival international du film d'animation d'Annecy, deuxième manifestation de cinéma en France et rendez-vous incontournable des professionnels du secteur, qui avait dû annoncer l'annulation de son édition 2020, prévue du 15 au 20 juin. Les organisateurs avaient eux expliqué réfléchir à "proposer un projet de version d’Annecy 2020 en ligne qui permettrait un accès aux œuvres, ainsi qu’à du contenu exclusif et inédit, en dépit des circonstances".

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.