Accéder au contenu principal

Coronavirus: Philippe détaille "un plan d'une ampleur exceptionnelle" de 110 milliards

Publicité

Paris (AFP)

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté mercredi un plan d'urgence "d'une ampleur exceptionnelle" d'un total de 110 milliards d'euros", lors du conseil des ministres, qui doit permettre "de renforcer de façon très significative (les) dispositifs de soutien à l'urgence économique".

Le plan a été intégré à un nouveau projet de loi de finances rectificative. Mi-mars, une première enveloppe de 45 milliards d'euros avait déjà été allouée pour faire face à la crise liée à la pandémie du coronavirus.

"Le financement de l'activité partielle et porté à 24 milliards d'euros et le fonds de solidarité en faveur des très petites entreprises et des indépendants et porté à 7 milliards d'euros", a détaillé le Premier ministre à l'issue du conseil des ministres.

Le projet prévoit également l'ouverture d'une enveloppe de 20 milliards d'euros et un "effort historique en faveur de notre système sanitaire" à hauteur de 8 milliards d'euros, notamment l'achat de matériel et de masques pour près de 4 milliards d'euros, ainsi que des primes exceptionnelles pour les personnels soignants.

"Ce projet de loi de finances rectificative nous conduit aussi à réviser nos prévisions macro-économiques dans un climat d'incertitude extrême", a poursuivi le chef du gouvernement, qui a estimé une contraction du produit intérieur brut de 8% pour un déficit de 9%, ainsi qu'une dette de 115% du PIB.

"Nous devrons prolonger ce plan, une fois la crise sanitaire maîtrisée, par des mesures ambitieuses de relance pour aider notre économie à redémarrer vite et fort", a-t-il souligné. "L'objectif aujourd'hui, c'est de sauvegarder. Demain, ce sera de relancer."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.