Accéder au contenu principal

Covid-19 : le Tour de France 2020 officiellement reporté à la fin de l'été

L'arrivée du Tour de France 2019 sur les Champs-Élysées, le 28 juillet 2019, à Paris.
L'arrivée du Tour de France 2019 sur les Champs-Élysées, le 28 juillet 2019, à Paris. © Gonzalo Fuentes, Reuters

Le Tour de France n'aura pas lieu en plein été. À cause de la crise du coronavirus, la Grande Boucle est reportée de deux mois et se déroulera du 29 août au 20 septembre 2020. 

Publicité

C'est l'événement sportif qui marque le début de l'été mais, en 2020, il le clôturera. Le Tour de France est officiellement reporté de deux mois et aura lieu du samedi 29 août au dimanche 20 septembre, a annoncé mercredi 15 avril son directeur Christian Prudhomme sur France 2. La Grande Boucle devait initialement avoir lieu du 27 juin au 19 juillet. 

"Il n'a jamais eu lieu aussi tard dans l'année dans l'histoire, mais il se déroulera du 29 août au 20 septembre", a déclaré Christian Prudhomme. Il aura "lieu sur le parcours initialement prévu", a-t-il précisé.

Depuis sa création en 1903, seules les deux Guerres mondiales de 1914-1918 et de 1939-1945 ont empêché la tenue de la Grande Boucle.

"Il faut quatre à six semaines d'entraînement sur route aux coureurs. Ensuite, il faut un autre mois avec des épreuves de référence comme le critérium du Dauphiné et ensuite Le Tour", a décrit Christian Prudhomme pour justifier ce report à la fin de l'été. 

Concernant la présence des spectateurs, le directeur de l'épreuve cycliste a indiqué : "On suivra évidemment toutes les recommandations et j'ose espérer, non seulement pour le Tour, mais surtout pour notre pays, pour la France, qu'on pourra vivre plus librement parce que l'épidémie sera plus loin".

Un calendrier chamboulé

Cette annonce était pressentie par les équipes cyclistes françaises, au lendemain des annonces d'Emmanuel Macron, qui a prolongé le confinement jusqu'au 11 mai et déclaré que les événements avec un public nombreux resteraient interdits "au moins jusqu'à mi-juillet". 

La période de suspension des compétitions internationales est prolongée d'un mois jusqu'au 1er juillet, a annoncé également l'UCI au terme de sa réunion avec les parties prenantes du cyclisme, équipes, coureurs et organisateurs.

Le report du Tour de France a notamment pour conséquence un déplacement de la Vuelta en fin de saison. En revanche, la course élite des Mondiaux, programmée le 27 septembre à Aigle-Martigny (Suisse) sur un parcours accidenté, devrait bénéficier du retentissement du Tour, qui se sera terminé sept jours plus tôt. 

"Les championnats du monde sont maintenus aux dates fixées, soir du 20 au 27 septembre et le programme des compétitions reste inchangé", a ajouté l'UCI. 

Les nouvelles dates des autres grandes courses reportées, notamment le Giro et les "monuments" (grandes classiques), n'ont pas encore été précisées par l'UCI, qui a fixé la publication du nouveau calendrier "au plus tard le 15 mai" et a délivré les premières indications. 

"Le Giro se disputera après les Mondiaux sur route et sera suivi par la Vuelta", a déclaré la fédération internationale sans mentionner si les deux évènements pouvaient se chevaucher.

Les championnats nationaux auront lieu le week-end des 22 et 23 août. 

En France, où la pandémie a causé la mort de plus de 15 000 personnes depuis début mars, aucune course n'est prévue avant la mi-juillet, à la suite des annonces du président de la République interdisant les rassemblements publics jusqu'à cette période.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.