Accéder au contenu principal

La crise va durer "des années", selon Bruno Le Maire

Publicité

Paris (AFP)

La crise économique engendrée par l'épidémie de Covid-19 va durer "des années", a estimé mercredi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, auditionné par la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"Cette crise n'est pas une affaire de semaines, pas une affaire de mois, mais une affaire d'années. Et je pense qu'il faut mesurer que nous en avons pour des années avant de sortir des conséquences économiques de cette crise", a-t-il affirmé.

Le gouvernement a présenté mercredi un nouveau projet de loi de finances rectificative pour 2020 tablant sur une récession historique avec une contraction de 8% du PIB cette année, un déficit public de 9% et une dette publique de 115%.

Face à cette situation, la stratégie de reprise "ne peut s'inscrire que dans la longue durée", a estimé le ministre, auditionné avec le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin et son secrétaire d'Etat Olivier Dussopt.

Dans un premier temps, la reprise de l'activité à l'issue du confinement dépendra de "la sécurité sanitaire des salariés", a-t-il ajouté.

A moyen terme, "la clé" de la relance économique sera l'investissement, ainsi que la reprise de la consommation et les "soutiens spécifiques" qui seront accordés aux secteurs les plus touchés, a-t-il ajouté.

Pour le président de la Commission des Finances, le député LR Eric Woerth, le projet de budget rectifié entérine un "plongeon" de l'économie et des finances publiques françaises.

Cette situation répond toutefois à "un objectif que nous partageons (...): faire en sorte que nous évitions la faillite de l'économie française et le chômage qui irait avec", a-t-il ajouté, indiquant qu'il voterait le projet de loi de finances rectificative.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.