Accéder au contenu principal

Covid-19 : en Libye, le GNA annonce un confinement général dans l'Ouest

Des policiers surveillent les rues de Misrata, en Libye, le 30 mars 2020.
Des policiers surveillent les rues de Misrata, en Libye, le 30 mars 2020. © Ayman Al-Sahili, Reuters

En Libye, le Gouvernement d'union nationale a annoncé l'application d'un confinement de dix jours dans les zones qu'il contrôle dans l'ouest du pays, notamment à Tripoli. La Libye enregistre pour l'heure 48 cas de coronavirus et un décès.

Publicité

Tripoli s'empare de la crise sanitaire. Dans la nuit du mercredi 15 au jeudi 16 avril, le Gouvernement d'union nationale (GNA) a annoncé dans un communiqué la mise en place d'un confinement général de dix jours dans les zones qu'il contrôle dans l'ouest de la Libye, dont la capitale Tripoli. Cette mesure entrera en vigueur vendredi, indique le communiqué.

Elle ne s'appliquera pas à l'est du pays contrôlé par le maréchal Khalifa Haftar, ainsi qu'à une grande partie du Sud qui échappe au contrôle des deux camps rivaux.

Pendant le confinement, les hypermarchés seront fermés, mais les boutiques et commerces de proximité resteront ouverts entre 5 h et 10 h GMT, selon le communiqué. Durant cette période, il est permis à chacun de faire des courses.

48 cas de Covid-19 et un décès

Depuis un an, les forces du maréchal Haftar tente s'emparer de Tripoli. Le conflit a fait jusqu'ici des centaines de morts, dont des dizaines de civils, ainsi que plus de 200 000 déplacés.

La situation humanitaire risque de s'aggraver davantage en cas de propagation de la pandémie Covid-19 dans le pays, qui a officiellement enregistré jusqu'ici un décès et 48 cas, dont quatre dans l'est, selon le Centre de lutte contre les maladies basé à Tripoli.   

Mercredi, le ministre de la Santé du GNA, Ehmed Ben Omar, a estimé devant la presse que la situation sanitaire en Libye n'était "pas très mauvaise", mais "pas rassurante non plus".

Couvre-feu dans les deux camps

Il a appelé les Libyens à une "prise de conscience" et au respect des mesures de confinement.

Le GNA avait déjà annoncé le 22 mars la fermeture des frontières terrestres et aériennes et imposé un couvre-feu de 17 h à 5 h GMT.

Dans l'est du pays, les forces du maréchal Haftar imposent depuis plusieurs semaines un couvre-feu entre 18 h et 5 h GMT.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.