Accéder au contenu principal

Macron salue en Christophe un "artiste singulier" aux "fulgurances poétiques"

Publicité

Paris (AFP)

Emmanuel Macron a salué vendredi la mémoire du chanteur Christophe, décédé à l'âge de 74 ans, évoquant un "artiste singulier qui nous a emportés dans ses fulgurances poétiques et sonores".

"Avec lui, nous criions Aline, nous disions les mots bleus, nous pleurions les paradis perdus", rappelle le communiqué de l'Elysée publié quelques heures après la mort de ce grand nom de la chanson française décédé "des suites d'un emphysème" dans un hôpital de Brest.

La présidence salue en particulier "la délicatesse et l'idéalisme éthéré de ce dandy qui ouvrageait ses chansons en esthète", ce "romantique invétéré qui a signé parmi les plus belles chansons d'amour du répertoire français", comme "Les Mots bleus" ou "Aline".

Ce "noctambule qui ne dormait que quand le soleil brillait (...) avait construit sa carrière comme une vague douce et un peu mélancolique sur la plage de France, allant et venant de succès en retraits, d'éclats en éclipses, de saillies en silences", poursuit l'Elysée.

"Le président et son épouse adressent leurs condoléances attristées à son épouse, sa famille et ses proches, comme à tous ceux dont le cœur a tressailli à l’écoute de ses chansons", conclut le communiqué.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.