Accéder au contenu principal

Covid-19 : l'Espagne dépasse la barre des 20 000 morts

Des employés fabriquent un cercueil dans dans l'entreprise de pompes funèbres Adean à Puente Genil, en Espagne, le 16 avril 2020.
Des employés fabriquent un cercueil dans dans l'entreprise de pompes funèbres Adean à Puente Genil, en Espagne, le 16 avril 2020. © Jorge Guerrero, AFP

Le nombre de morts du coronavirus annoncé samedi par le ministère de la Santé espagnol a dépassé la barre des 20 000. L'Espagne est le troisième pays le plus endeuillé du monde, derrière les États-Unis et l'Italie.

Publicité

Depuis le début de l'épidémie, 20 043 personnes ont succombé à la maladie en Espagne, l'un des pays les plus endeuillés par le Covid-19, a annoncé samedi 18 avril le ministère de la Santé. En 24 heures, le nombre de morts s'est élevé à 565, une légère baisse par rapport aux 585 notifiés vendredi.

L'Espagne est devenu samedi le troisième pays à dépasser les 20 000 morts, après les Etats-Unis (plus de 37 000) et l'Italie (23 227). Derrière, il y a la France (18 681) et la Grande-Bretagne (15 464).

Le nombre de cas confirmés en Espagne s'élève au total à 191 726, après un ralentissement de la progression ces derniers jours, tandis que le nombre de personnes guéries s'élève à près de 75 000.

Selon les autorités sanitaires, l'Espagne a dépassé le pic de l'épidémie de Covid-19 qui a tué jusqu'à 950 personnes par jour le 2 avril, et la pression a nettement diminué dans les hôpitaux.

"Les données concernant les personnes hospitalisées, les décès et les entrées en soins intensifs suivent une tendance descendante depuis quelques jours", a déclaré Fernando Simon, responsable national de la médecine d'urgence, lors d'un point presse, ajoutant espérer bientôt un décélération plus franche des différents suivis statistiques.

>> À voir aussi : Coronavirus en Espagne : reprise partielle de certaines activités

Bilan contesté

Mais ce bilan, qui n'inclut que les personnes testées positives au coronavirus, est de plus en plus contesté par certaines régions selon lesquelles des milliers de personnes supplémentaires sont mortes après avoir présenté des symptômes de la maladie, mais sans avoir pu être testées, faute de tests disponibles.

La Catalogne évoque notamment le chiffre de plus de 7 800 morts, alors que le bilan national pour cette région est de plus de 3 800 samedi.

L'Espagne est soumise depuis le 14 mars à l'un des confinements les plus stricts d'Europe. Le Premier ministre Pedro Sanchez a annoncé samedi qu'il serait prolongé jusqu'au 9 mai inclus.

Pedro Sanchez a toutefois déclaré que le confinement allait être assoupli pour les enfants qui allaient pouvoir sortir de façon "limitée" à partir du 27 avril alors qu'ils n'en avaient pas le droit depuis le début du confinement général le 14 mars.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.