Accéder au contenu principal

Rugby: Dan Carter fait ses adieux à son équipe japonaise

Publicité

Wellington (AFP)

L'ancien ouvreur emblématique des All Blacks Dan Carter a annoncé samedi qu'il quittait son équipe japonaise des Kobelco Steelers alors que le Championnat du Japon a été annulé à cause de la pandémie de coronavirus, mais n'a pas précisé s'il allait poursuivre sa carrière ailleurs à 38 ans.

"J'ai été un peu silencieux depuis que la JRU (la fédération japonaise de rugby, NDLR) a annoncé qu'elle annulait toutes ses compétitions cette saison", a écrit Carter sur son compte Instagram.

"Je sais que c'était la bonne décision à prendre avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment, mais j'aurais aimé aider ma famille des @kobelcosteelers_official à remporter un autre titre, et je suis dégoûté de ne pas pouvoir le faire", a-t-il poursuivi.

"Je veux remercier le club, ses supporters et mes coéquipiers pour leur accueil et pour avoir fait que les deux dernières saisons ont été parmi mes plus agréables au niveau du jeu", a souligné Carter.

Carter, élu trois fois meilleur joueur de la planète (2005, 2012 et 2015) et double vainqueur de la Coupe du monde (2011, 2015), avait rejoint l'équipe basée à Kobe (centre du Japon) en 2018 après trois saisons passées en France sous le maillot du Racing 92.

L'ancien international néo-zélandais, auteur de 1598 points, record au niveau mondial, en 112 sélections avec les All Blacks, a remporté le Top League japonaise en décembre 2018 avec Kobe.

Il avait voulu terminer la saison 2018-19 du Top 14 français avec le Racing 92, mais, en raison d'un problème aux cervicales, la Ligue nationale française de rugby le lui avait interdit.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.