Covid-19 : les visites des familles dans les Ehpad, un droit très encadré

Un soignant de l'Ehpad Korian Vill'Alizée à Thise (Doubs) s'entretient avec un résident dans le jardin de la maison de retraite, le 16 avril 2020.
Un soignant de l'Ehpad Korian Vill'Alizée à Thise (Doubs) s'entretient avec un résident dans le jardin de la maison de retraite, le 16 avril 2020. © Sébastien Bozon, AFP

Les visites des familles dans les établissements accueillant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) vont reprendre à partir de lundi, mais dans des conditions "extrêmement limitées", a annoncé dimanche le ministre de la Santé, Olivier Véran. Explications.

Publicité

Les aînés résidant en Ehpad (établissements d'hébergement pour les personnes âgées dépendantes) vont pouvoir revoir leurs proches. Tel est l'objectif annoncé dimanche 19 avril par le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une conférence de presse à Matignon. Mais pas sous n'importe quelles conditions. "Ce droit de visite, très encadrée, pourra s'appliquer dans les mêmes conditions pour les établissements qui accueillent cette fois-ci des personnes en situation de handicap", a-t-il précisé.

La décision de réorganiser des visites avait été prise après consultation des "sociétés savantes" et des "représentants des organismes de ces établissements pour personnes âgées". Actuellement, "45 % des Ehpad ont signalé au moins un cas de Covid positif sur le territoire".

>> À lire aussi : "Le coronavirus dans les Ehpad : l'insoutenable attente des familles"

Plusieurs recommandations ont été émises : la demande doit être faite par le résident, dans la limite de deux personnes. Les directions d'établissements auront la charge de prévenir la famille, tout en précisant les conditions. Il ne sera pas possible de "toucher la personne, d'être en contact physique", a rappelé le ministre avant d'évoquer la possibilité d'"un contact visuel".

Autre mesure qui concerne les Ehpad : le dépistage des personnes présentant les symptômes du Covid-19 a débuté. "Cette semaine, 50 000 tests ont été programmés et réalisés dans les Ehpad", a poursuivi Olivier Véran.

>> À lire aussi : "Covid-19 dans les Ehpad : 'Il n’y a pas d’âge pour mourir dans la dignité'"

Décision "très encourageante"

L'AD-PA, association de directeurs d'Ehpad, a salué dimanche la décision du gouvernement, "très encourageante, compte tenu du nécessaire prolongement du confinement sur les semaines à venir".

Elle a souhaité que les nouvelles modalités puissent être "adaptées" aux visites de kinésithérapeutes et de bénévoles "pour préserver et accompagner autonomie à la marche et temps de vie sociale".

Samedi déjà, le département du Bas-Rhin, dans la région Grand-Est, durement touchée par l'épidémie de Covid-19, avait annoncé son intention de permettre aux familles de venir rendre visite aux personnes âgées hébergées en Ehpad en respectant des consignes de sécurité strictes.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine