Accéder au contenu principal

Information en continu: NBC se désengage d'Euronews

Publicité

Lyon (AFP)

Le partenariat entre la chaîne d'information paneuropéenne Euronews et NBC News tourne court: la télévision américaine a cédé sa participation de 25% au capital, acquise il y a moins de trois ans, à l'actionnaire majoritaire, a-t-on appris lundi auprès d'Euronews.

MGN, la holding de l'homme d'affaires d'origine égyptienne Naguib Sawiris, voit sa participation passer de 63% à 88% à l'issue de l'opération, bouclée le 15 avril, ajoute-t-on de même source.

C'est un changement de cap majeur puisqu'au moment de la présentation du rapprochement, NBC News avait été présenté comme le futur "opérateur industriel" de la chaîne basée à Lyon. Euronews avait alors vocation de devenir la déclinaison européenne de NBC News, jusqu'en adopter le logo.

Mais dans l'intervalle, le groupe Comcast, dont dépend NBC News, a acquis pour la somme phénoménale de 33 milliards d'euros le groupe britannique Sky. En janvier, le quotidien britannique Financial Times assurait que Comcast envisageait de transformer sa division Sky News, essentiellement présente en Grande-Bretagne et en Italie en une chaîne d'information paneuropéenne... et donc concurrente d'Euronews.

La brève union avec NBC a toutefois apporté à Euronews moyens et compétences pour modifier de fond en comble son modèle de production de l'information.

Depuis la création de la chaîne, toutes ses éditions nationales diffusaient en effet les mêmes sujets, simplement traduits dans la langue locale. Désormais, Euronews coiffe douze chaînes nationales (dont trois tout numérique), avec chacune leurs propres logiques éditoriales. Et elle dispose d'une édition phare en anglais, concurrente directe des grands médias télévisuels anglosaxons.

Désormais seule, Euronews fait valoir qu'elle ne manque pas d'atouts, affirmant devancer en terme d'audience quotidienne en Europe CNN International et BBC Worldnews. Les revenus publicitaires de la chaîne ont augmenté de 50% ces deux dernières années, ajoute-t-on.

Le désengagement de NBC News et le montée concomitante au capital de MGN consacre par ailleurs la marginalisation des actionnaires publics (télévisions et institutions régionales), qui ont longtemps porté seuls la chaîne lancée en 1993.

Ils conservent toutefois le contrôle du conseil éditorial d'Euronews, garant de l'indépendance de la chaîne, qui avait été mis en place au moment de l'arrivée de M. Sawiris en 2015.

Le rachat de parts de NBC est par ailleurs "un vote de confiance" en l'avenir d'Euronews de la part de M. Sawiris, ajoute-t-on.

La chaîne va désormais faire porter ses efforts sur sa dimension numérique, en développant notamment du contenu "au delà de l'information pure" et en nouant des partenariats "avec des plateformes externes".

Euronews affirme avoir doublé son audience numérique en 2019. Cette évolution se serait poursuivie depuis le début de l'année en cours avec un nouveau doublement.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.