D'anciens capitaines Wallabies appellent à la démission des dirigeants de Rugby Australia (médias)

Publicité

Sydney (AFP)

Près d'une douzaine d'anciens capitaines des Wallabies ont appelé l'instance dirigeante de Rugby Australia à la démission, reprochant un "mauvais leadership depuis plusieurs années", rapportent les médias locaux mardi.

La lettre, qui serait signée par 11 capitaines dont les illustres Nick Farr-Jones, George Gregan et Michael Lynagh, estime que le rugby en Australie est en grave crise, et cela avant même la pandémie de coronavirus.

"Ces derniers temps, le rugby australien a perdu son chemin", rapporte le quotidien The Australian en citant le contenu de la lettre. "Il s'agit d'une défaite infligée non pas par le COVID-19, ou un adversaire sur le terrain, mais plutôt par une mauvaise administration et un mauvais leadership pendant plusieurs années."

Le groupe de capitaines souligne la gestion financière de Rugby Australia, qui était déjà en difficulté avant le début de la crise liée au coronavirus, et son absence de plan commercial viable à long terme.

"Nous parlons d'une seule voix quand nous disons que le rugby australien a besoin d'une nouvelle vision, d'un leadership et d'un plan pour l'avenir, est-il écrit. C'est dans cet esprit que nous demandons à l'administration actuelle de tenir compte de notre appel et de se retirer pour permettre au jeu de se transformer afin que nous sortions de cette pandémie avec un sentiment renouvelé d'unité et de but", indique la lettre.

L'Australie figure au 7e rang du classement mondial. Le rugby est confronté à une concurrence féroce des autres sports dans le pays et à une lourde facture judiciaire après l'exclusion du joueur vedette Israël Folau pour ses commentaires homophobes répétés.