Accéder au contenu principal

FC Barcelone: le "naming" du Camp Nou servira à lutter contre la pandémie

Publicité

Madrid (AFP)

Le FC Barcelone, en quête d'un partenaire-titre accolant son nom à celui du Camp Nou, va reverser à la lutte contre le coronavirus les revenus générés la saison prochaine par ce "naming", inédit dans l'histoire du stade, a annoncé mardi le club catalan.

"Le comité directeur a approuvé la cession des droits d'exploitation commerciale du Camp Nou pour la saison 2020-2021 à la Fondation Barça, pour qu'elle les investisse ensuite dans des projets destinés à lutter contre les effets du Covid-19 en Catalogne et partout dans le monde", a écrit le club blaugrana dans un communiqué.

"Nous sommes très heureux de lancer cette initiative qui permettra aux institutions, entités et entreprises qui le souhaitent de s'associer à un actif aussi emblématique que le nom de notre stade, et contribuer ainsi à la lutte contre le Covid-19", poursuit le club.

Ce sera une grand première pour le Barça, qui n'a jamais exploité le nom de son stade, le Camp Nou, à des fins commerciales.

Le club va lancer "un processus pour trouver un sponsor qui souhaiterait acquérir les droits d'exploitation commerciale du Camp Nou", précise la formation blaugrana, qui indique que le partenaire sélectionné pourra apposer un "deuxième nom" au Camp Nou pendant une saison.

Le club était en quête d'un partenaire-titre depuis plusieurs mois. La manne attendue devait en principe financer les travaux de l'"Espai Barça" (Espace Barça), le projet de transformation des installations du club qui comprend la rénovation du Camp Nou et la reconfiguration des alentours (déplacement du stade annexe et de la salle de basket, nouveau bureaux, etc.).

Le FC Barcelone précise toutefois que la concession de ce naming pour la saison 2020-2021 "est compatible avec la future commercialisation des droits d'exploitation du nom du futur Camp Nou pour financer le projet Espai Barça".

Au moment de son lancement, le projet immobilier Espai Barça (initialement évalué à 600 millions d'euros) reposait sur trois piliers: 200 M EUR d'emprunt, 200 d'apport du club, et 200 via le "naming" du stade. Mais le club a peiné à trouver un sponsor-titre et selon le quotidien Marca, le manque à gagner de l'absence de "naming" s'élève finalement à 300 M EUR.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.