Accéder au contenu principal

Covid-19 : 544 décès en 24 heures en France, le solde en réanimation reste négatif

Un patient atteint du Covid-19 qui a passé plus de 20 jours en réanimation fait des exercices de physiothérapie au Centre Cardiologique du Nord, à Saint-Denis, près de Paris, le 22 avril 2020.
Un patient atteint du Covid-19 qui a passé plus de 20 jours en réanimation fait des exercices de physiothérapie au Centre Cardiologique du Nord, à Saint-Denis, près de Paris, le 22 avril 2020. REUTERS - GONZALO FUENTES

L'épidémie de Covid-19 a tué 21 340 personnes en France depuis le 1er mars, dont 544 décès enregistrés ces dernières vingt-quatre heures. Le solde des patients en réanimation reste négatif depuis deux semaines.

Publicité

La France a enregistré 544 décès supplémentaires liés au nouveau coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le bilan total à 21 340 morts depuis le début de la pandémie, a annoncé mercredi 22 avril le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Dans le détail, depuis le 1er mars, 13 236 personnes sont décédées dans des établissements hospitaliers et 8 104 autres ont péri dans des établissements sociaux et médicaux-sociaux, dont les Ehpad.

Le nombre de personnes hospitalisées a encore baissé, en particulier dans les services de réanimation, qui traitent 5 218 patients en état grave en raison de leur contamination par le coronavirus, soit 215 de moins que la veille. 

"Une épidémie massive"

Il s'agit du quatorzième jour consécutif de baisse de cet indicateur très scruté par les professionnels, car baromètre de la pression pesant sur le système hospitalier. Toutefois, cette pression reste forte, le nombre de patients en réanimation dépassant les capacités de la France en la matière avant le début de l'épidémie, qui étaient de 5 000 lits. D'autant que quelque 2 000 malades pour d'autres pathologies sont aussi actuellement hospitalisés en services de réanimation en France, a souligné Jérôme Salomon.

Il s'agit toujours "d'une épidémie massive, sévère", qui a causé l'hospitalisation de "près de 85 000" personnes depuis début mars, a-t-il insisté, soulignant que "la circulation du virus reste à un niveau élevé", et appelant comme tous les jours au respect du confinement et des gestes barrière.

Au total, la France a recensé 119 151 cas de contamination depuis le début de l'épidémie, soit 1 827 de plus que mardi.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.