Accéder au contenu principal

Italie: décisions prochaines sur une reprise du foot

Publicité

Rome (AFP)

Des décisions seront prises "dans les prochains jours" concernant une reprise des entraînements des clubs de football italiens qui souhaitent finir la saison, interrompue par la pandémie de coronavirus, a annoncé mercredi le gouvernement.

"J'ai écouté avec une grande attention les différentes positions et dans les prochains jours, après consultations avec le ministre de la Santé et le Comité technique scientifique, nous adopterons des dispositions mises à jour en ce qui concerne la possibilité et les modalités d'une reprise des entraînements" à l'arrêt depuis un mois et demi, a écrit le ministre des Sports Vincenzo Spadafora dans un communiqué.

Le ministre avait auparavant tenu une visioconférence avec les dirigeants de la fédération, des Ligues professionnelle et amateur, ainsi qu'avec les représentants des joueurs, des arbitres, des entraîneurs et des médecins.

La fédération a notamment présenté le protocole médical établi pour permettre la reprise de la compétition. Celui-ci prévoit que les joueurs pourraient recommencer à s'entraîner, par petits groupes et sous stricte surveillance médicale, à partir du 4 mai, date à laquelle le gouvernement prévoit de commencer à assouplir les mesures de confinement imposées en Italie depuis le 10 mars.

L'hypothèse serait ensuite de reprendre les matches à la toute fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

Mardi, l'ensemble des clubs de Serie A s'étaient prononcés en faveur d'une reprise du championnat, interrompu le 9 mars.

Selon le ministre des Sports, la réunion de ce mercredi a permis d'"approfondir les aspects liés à la possible reprise des entraînements dans la plus grande sécurité pour les athlètes et techniciens des clubs".

Dans la matinée, il s'était également exprimé devant le Sénat, à propos de la reprise des activités sportives. "Cette reprise est nécessaire en regard non seulement de la valeur économique du sport, mais aussi de sa valeur sociale", avait-il dit.

L'Italie a enregistré plus de 24.000 décès dus au Covid-19.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.