Accéder au contenu principal

Covid-19 en France : la restriction de l’activité d’Amazon confirmée en appel

La cour d'appel de Versailles a ordonné, vendredi 24 avril, la restriction des activités d'Amazon en France.
La cour d'appel de Versailles a ordonné, vendredi 24 avril, la restriction des activités d'Amazon en France. © Thomas Samson, AFP

Le géant du commerce en ligne devra bien restreindre son activité en France, selon une décision de la cour d’appel de Versailles rendue publique vendredi. La justice a toutefois élargi la liste de produits autorisés pour inclure notamment le matériel informatique et les boissons. En réaction, Amazon a prolongé jusqu'à mardi la fermeture de ses entrepôts français.

Publicité

Amazon a annoncé, vendredi 24 avril, la prolongation jusqu'au mardi 28 avril inclus de la fermeture de ses entrepôts en France, après la confirmation, par la cour d'appel de Versailles, de la décision de justice limitant l’activité du groupe.

La cour a toutefois a élargi la liste des produits que l’entreprise pouvait continuer à livrer (informatique, santé, nutrition, épicerie, boissons...). La cour a, par ailleurs, limité l'astreinte à 100 000 euros par infraction au lieu d'un million d'euros, et maintenu l’évaluation des risques professionnels au sein de l’entreprise.

Le tribunal judiciaire de Nanterre (Hauts-de-Seine) avait sommé le géant américain, le 21 avril, de restreindre son activité aux seuls produits d'alimentation, d'hygiène et de santé et de procéder à une évaluation des risques professionnels pesant sur les salariés du groupe.

Amazon avait alors fait appel et fermé ses entrepôts dans l'attente des résultats.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.