Accéder au contenu principal

Covid-19 : le confinement a permis de sauver 60 000 vies en France, selon Olivier Véran

Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 7 avril 2020 à l'Assemblée nationale à Paris.
Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 7 avril 2020 à l'Assemblée nationale à Paris. © Alain Jocard, pool, AFP

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a partagé vendredi une étude de l'École des hautes études en santé publique selon laquelle le confinement a permis d'éviter le décès de 60 000 personnes en France.

Publicité

Le confinement porte ses fruits, selon l’exécutif. Le gouvernement français partage l'analyse de l'École des hautes études en santé publique (EHESP) selon laquelle la mesure a permis d'éviter 60 000 morts en France, a déclaré vendredi 24 avril le ministre de la Santé, Olivier Véran.

"Le ministère de la Santé partage l'analyse et il est très probable que nous ayons collectivement, tous les Français, par le respect du confinement, sauvé des dizaines de milliers de vie et peut-être même plus encore", a-t-il dit sur France Inter, ajoutant que le confinement avait permis d'éviter la saturation des services de réanimation.

L'analyse de l'École des hautes études en santé publique, a-t-il ajouté, "montre bien la nécessité et le succès du confinement qu'il faut encore poursuivre sur plusieurs semaines".

Parue jeudi, l'étude de l'EHESP estime qu'un mois de confinement a permis d’éviter jusqu’à 60 000 morts et que sans ces mesures, plus de 100 000 lits de réanimation auraient été nécessaires au 20 avril alors que les capacités des hôpitaux français, pourtant doublées en préparation de l'arrivée de l'épidémie, ne sont que de 10 000 lits.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.