Covid-19 en France : 369 nouveaux décès en 24 h, nouvelle baisse du nombre de cas graves

A medical staff member, wearing protective suit and face mask, works in the Intensive Care Unit (ICU) for coronavirus disease (COVID-19) patients at the Centre Cardiologique du Nord private hospital in Saint-Denis near Paris as the spread of the coronavirus disease continues in France, April 22, 2020.
A medical staff member, wearing protective suit and face mask, works in the Intensive Care Unit (ICU) for coronavirus disease (COVID-19) patients at the Centre Cardiologique du Nord private hospital in Saint-Denis near Paris as the spread of the coronavirus disease continues in France, April 22, 2020. © REUTERS/Gonzalo Fuentes

En France, la pandémie de coronavirus a causé la mort de 22 614 personnes depuis début mars, a indiqué samedi la direction générale de la Santé. Le nombre de patients en réanimation baisse quant à lui pour le 17e jour consécutif.

Publicité

La France enregistre un total de 22 614 décès liés au coronavirus depuis le début de la pandémie, selon les derniers chiffres communiqués, samedi 25 avril, par la Direction générale de la Santé (DGS). Avec 369 nouveaux décès enregistrés en 24 heures, le pays enregistre son bilan quotidien le plus faible de la semaine, au cours de laquelle il avait jusqu'à présent constamment dépassé les 500 morts, à l'exception de vendredi (389 morts).

À l'hôpital, bilan le plus faible depuis un mois

Le nombre de patients hospitalisés en réanimation poursuit quant à lui sa baisse, et ce, pour le 17e jour consécutif, a ajouté la DGS.

La pandémie a tué 14 050 personnes dans les hôpitaux français, soit 198 décès de plus en 24 heures, le bilan quotidien le plus faible depuis un mois, et 8 564 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux (+171). Au total, 7 525 patients sont hospitalisés en réanimation toutes causes confondues, dont 4 725 pour le Covid-19.

Cet indicateur important de la pression de la pandémie sur le système hospitalier était repassé vendredi sous la barre des 5 000, pour la première fois depuis le 29 mars.

Cas en réanimation encore 50 % supérieurs aux capacités de la France

La Direction générale de la Santé souligne cependant "le nombre très important de patients en réanimation, toutes causes confondues (7 525), supérieur de 50 % aux capacités initiales de réanimation en France".

"L'augmentation observée du nombre de patients en réanimation, hors Covid, démontre la nécessité du suivi et du traitement des patients atteints de maladies chroniques ainsi que de la prise en charge en urgence des pathologies aiguës graves" poursuit la DGS.

"Si les suivis sont interrompus longtemps, les décompensations de maladies chroniques sont d'autant plus graves. [...] Les personnes malades sont vivement encouragées à contacter leur médecin ou le service où elles sont suivies", dit encore le communiqué.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine