Accéder au contenu principal

Plan de déconfinement: le vote maintenu à mardi

Publicité

Paris (AFP)

Malgré les protestations de tous bords, le vote sur le plan de déconfinement aura bien lieu dans la foulée de sa présentation mardi à 15h00 à l'Assemblée nationale par Edouard Philippe, a-t-on appris lundi de sources parlementaires.

Les oppositions se sont insurgées contre le manque de temps entre la présentation le même jour à l'Assemblée et le vote, mais la conférence des présidents de l'Assemblée s'est prononcée contre un report du vote à mercredi.

Cette visioconférence des présidents, assez agitée, a réuni les présidents des groupes politiques et des commissions ainsi que le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau autour du titulaire du perchoir Richard Ferrand. Les LREM-MoDem y sont majoritaires.

Le patron des députés LR Damien Abad a encore estimé lundi matin sur France 2 que "cette accélération du calendrier est un déni de démocratie", demandant "24 heures de plus pour un travail de fond en commission et la consultation de nos collègues qui ne pourront siéger".

Même au sein de La République en marche, des députés comme Martine Wonner ont contesté le délai trop court pour se prononcer.

Pour étayer ce refus d'un report, M. Ferrand a souligné que la décision du gouvernement de présenter son plan devant l'Assemblée était une marque de considération du Parlement, a rapporté un participant. Un projet de loi, conséquence de cette présentation, devrait conduire l’Assemblée à être saisie avant le 11 mai sur les éléments de nature législative, a-t-il ajouté.

M. Fesneau a lui aussi souligné que le Premier ministre a fait le choix d’associer le Parlement tout de long.

En outre, plusieurs responsables d'opposition ainsi que certains "marcheurs" réclamaient deux votes, l'un sur le déconfinement, l'autre sur le traçage numérique, qui doit permettre de retrouver les contacts des porteurs du coronavirus.

Car deux votes étaient prévus initialement par le gouvernement. Le sujet du traçage avait provoqué des remous au sein même de la majorité et sa dilution dans la question du déconfinement est perçue comme une manoeuvre politique.

Le Premier ministre présentera mardi à 15H00 devant l'Assemblée nationale "la stratégie nationale du plan de déconfinement" qui doit débuter le 11 mai. Un débat de deux heures trente suivra, conclu par le vote, à main levée.

Alors que 75 des 577 députés peuvent désormais se rendre dans l'hémicycle, les représentants des groupes politiques seront porteurs des voix des membres de leur groupe. Mais tout député pourra faire savoir qu'il adopte une position différente de son groupe.

Les questions au gouvernement qui devaient se tenir mardi à 15H00 sont reportées à mercredi 11H00.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.