Accéder au contenu principal

Covid-19 : 367 morts en 24 h en France, baisse notable du nombre de patients en réanimation

Une infirmière dans l'unité Covid-19 de l'hôpital corse d'Eugénie, à Ajaccio, le 23 avril 2020.
Une infirmière dans l'unité Covid-19 de l'hôpital corse d'Eugénie, à Ajaccio, le 23 avril 2020. © AFP

Le nouveau coronavirus a fait 367 morts supplémentaires en 24 heures en France, pour un total de 23 660 décès depuis le 1er mars, a annoncé mardi la direction générale de la Santé (DGS). Le nombre de personnes hospitalisées continue de baisser, avec 221 patients en moins en réanimation.

Publicité

La direction générale de la Santé (DGS) a annoncé un bilan en baisse mardi 28 avril, s'agissant du nombre de décès dus au Covid-19. Le nouveau coronavirus a fait 367 morts supplémentaires en 24 heures en France, pour un total de 23 660 depuis le 1er mars.

Parmi ces 367 décès à déplorer, 313 ont eu lieu à l'hôpital et 54 en Ehpad.

Le nombre de personnes hospitalisées continue de diminuer également, avec notamment 221 patients en moins en réanimation. Quelque 4 387 cas graves atteints de Covid-19 sont traités en réanimation contre 4 608 lundi. 

Le nombre de malades hospitalisés pour leur contamination au coronavirus a diminué à 27 484, soit 571 de moins que lundi. Quant au nombre de cas confirmés, il s'élève mardi à 129 859, contre 128 339 la veille.

"Niveau exceptionnel" de mortalité pour la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise

Sur l'ensemble des décès depuis le 1er mars, 14 810 se sont produits dans des hôpitaux et 8 850 dans des établissements sociaux et médico-sociaux, essentiellement des Ehpad, a précisé la DGS dans un communiqué.

À l'échelon départemental, parmi les 32 départements les plus touchés par l'épidémie, présentant un excès de mortalité la semaine dernière (20-26 avril), la Seine-Saint-Denis et le Val-d'Oise affichaient un "niveau exceptionnel" de mortalité que la DGS ne précise pas.

Ces différences de situation entre départements seront intégrées par les autorités pour la mise en œuvre du plan de déconfinement partiel et progressif du territoire tel qu'annoncé mardi par le Premier ministre Édouard Philippe.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.