Accéder au contenu principal

Covid-19 : l'Argentine suspend la vente de billets d'avion jusqu'en septembre

L'aéroport Jorge Newbery de Buenos Aires à l'arrêt, le 21 avril 2020.
L'aéroport Jorge Newbery de Buenos Aires à l'arrêt, le 21 avril 2020. © Miguel Lo Bianco, Reuters (archive)

Un décret signé lundi en Argentine interdit la vente de billets d'avion commerciaux, pour les vols internationaux comme pour les vols intérieurs, jusqu'au 1er septembre. Le secteur aéronautique a vivement protesté contre cette mesure prise pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Publicité

Pour lutter contre le coronavirus, l'Argentine a ordonné lundi 27 avril l'une des interdictions de voyage les plus strictes au monde. Alors que les frontières du pays ont été fermées le mois dernier, la vente de billets d'avion commerciaux est désormais impossible jusqu'au 1er septembre.

Le décret signé lundi par l'administration nationale de l'aviation civile concerne l'ensemble des vols internationaux au départ et à destination de l'Argentine, et l'ensemble des vols intérieurs.

Tollé

Cette annonce a provoqué un tollé du secteur aéronautique, qui a dénoncé les pressions supplémentaires auxquelles il devra faire face, dans un contexte de déclin de la demande provoqué par la crise sanitaire. Le pays traversait déjà une grave crise économique avant l'arrivée du virus.

Plusieurs pays d'Amérique du Sud, comme l'Équateur, le Pérou et la Colombie, ont eux aussi suspendu les vols commerciaux, mais sans imposer une interdiction aussi longue.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.