Accéder au contenu principal
LIVEBLOG

"Protéger, tester, isoler" : Édouard Philippe présente sa stratégie pour le déconfinement

Le Premier ministre Édouard Philippe s'exprime à l'Assemblée nationale, le 28 avril 2020.
Le Premier ministre Édouard Philippe s'exprime à l'Assemblée nationale, le 28 avril 2020. © David Niviere, pool, AFP

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a souligné mardi à l'Assemblée nationale la nécessité d'alléger les mesures de confinement imposées depuis le 17 mars en France, sous peine d'"écroulement" du pays. Son plan de déconfinement a été validé par les députés malgré les critiques.

Publicité

La présentation était particulièrement attendue. Édouard Philippe a dévoilé devant l'Assemblée nationale, mardi 28 avril, le plan de déconfinement : 

  • Le port du masque sera obligatoire dans tous les transports en France à partir du 11 mai et les déplacements entre régions et départements devront être motivés. Édouard Philippe a assuré qu'il y aurait "assez de masques dans le pays".
  • Le télétravail, qui est la règle depuis le 17 mars dans toutes les entreprises qui le peuvent, doit être maintenu "au moins" dans les trois prochaines semaines.
  • Tous les commerces pourront ouvrir le 11 mai, l'exception des cafés, des bars et des restaurants, dont la situation sera examinée fin mai en vue d'une éventuelle réouverture le 2 juin.
  • Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à 10 personnes à partir du 11 mai.
  • Les grands musées, les cinémas, les salles de concert et les théâtres resteront fermés après le 11 mai et tout événement de plus de 5 000 participants est interdit jusqu'en septembre. La saison 2019-2020 de sports professionnels, notamment celle de football, ne pourra donc pas reprendre.
  • Les cérémonies religieuses, comme les baptêmes ou mariages, ne pourront se dérouler avant le 2 juin.
  • Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu'au 1er juin. En ville, les parcs et jardins "ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active".

Dans la foulée de cette présentation, l'Assemblée nationale a approuvé par 368 voix contre 100 le plan de déconfinement. 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.